..."/>

Coopération RDC-USA : Washington s’investit dans l’amélioration des chaines d’approvisionnement en RDC

Washington

Un professeur de l’Université du Michigan invité par  l’ambassade américaine au Congo-Kinshasa pour ce travail

L’ambassade des États-Unis à Kinshasa a invité le Dr Ravi Anupindi en RDC dans le cadre du programme de conférences du Bureau des programmes d’information internationale (IIP) du Département d’État des États-Unis.  En effet, le programme de conférenciers d’IIP engage des experts du secteur privé américain, du monde universitaire et d’autres organisations non gouvernementales pour établir des partenariats avec les pays hôtes et démontrer les méthodes utilisées par les États-Unis pour surmonter certains défis liés au développement.

C’est ainsi que du 7 au 9 novembre courant, le professeur Ravi Anupindi a rassemblé autour d’une même table des opérateurs logistiques et des représentants du gouvernement de la RDC pour discuter des pratiques exemplaires en matière de distribution de biens de consommation et d’articles humanitaires aux citoyens de la RDC.

« L’un des meilleurs moyens pour un pays de réduire la pauvreté et de créer des emplois est de faciliter l’importation et l’exportation de marchandises et de transporter ces marchandises vers et à partir des marchés intérieurs », a déclaré le Dr Anupindi.

« La capacité d’un pays à participer à la mondialisation par le commerce est influencée non seulement par l’état de ses infrastructures physiques, mais également par ses ‘infrastructures immatérielles’, comprenant notamment les procédures de gestion des douanes et des frontières, les services logistiques, etc. Souvent, la complexité de la gestion de ces obstacles constitue une partie considérable du temps total d’une transaction transfrontalière.

Les pays à revenu faible et intermédiaire devraient améliorer sans relâche et en permanence leurs infrastructures immatérielles par la transparence et la communication entre les parties prenantes, afin d’améliorer leur positionnement concurrentiel dans le commerce mondial », dit-il.

  « Fournir des centaines de millions de dollars d’aide humanitaire et de développement du gouvernement américain en faveur du peuple congolais est un défi logistique majeur. L’amélioration de l’accès à certaines des zones les plus difficiles à atteindre du pays sauvera littéralement des vies », a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis en RDC, Mike Hammer.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?