..."/>

Dans le cadre de festivités du mois de la femme : Les femmes exhortées à éviter la naïveté et la paresse

Sac femmes

Le Docteur Denis Mukwege, médecin Directeur de l’Hôpital de Panzi et Président de la Fondation Panzi s’est entretenu le vendredi dernier à Bukavu, avec plusieurs centaines de femmes encadrées par  les mutuelles de solidarité (Muso) ainsi que par le bureau d’études et d’appui technique aux initiatives locales, Alt Beatil. C’était à  l’occasion de la journée internationale de la femme célébrée le jeudi 8 mars.  L’activité a eu lieu dans la grande salle de la fondation Panzi.

A cette occasion, le Docteur Denis Mukwege a exhorté ces femmes à éviter la naïveté et la paresse en exerçant des activités génératrices des revenus comme par exemple le petit commerce, l’agriculture et l’élevage afin de parvenir à leur autonomie financière pour le bien-être de leurs familles. Il leur a rappelé que cette autonomie ne signifie pas l’insoumission envers le mari mais plutôt une façon de contribuer au revenu familial du ménage.

Enfin, il leur a invité à adopter certaines valeurs comme par exemple l’intégrité qui est l’une des valeurs de la Fondation Panzi. Peu avant l’adresse de Mukwege, les animatrices de BEATIL/ALT ont exposé sur la résolution 1325 de l’ONU portant femme, paix et sécurité. Notez aussi qu’une foire économique a été organisée dans le terrain de l’ISP/Bukavu durant 4 jours pour promouvoir différentes activités de la femme  du Sud-Kivu.

La fête du 8 mars dévoile les femmes fortes de la province du Sud Kivu

« L’heure est venue, les activistes rurales, urbaines, transforment la vie des femmes » tel est le thème de cette foire commerciale sur le terrain de l’ISP en l’honneur de la fête internationale du droit de la femme, elle a pris fin le dimanche 10 mars.

Ce thème  a fait écho à la vision du Président de la Fondation Panzi, le Dr Denis Mukwege, pour qui les femmes sont un pilier, une ressource précieuse pour le foyer et pour la société. Dans sa vision, la femme est actrice principale du changement et de la société.

« Investir dans la force productrice de la femme priorité de la République Démocratique du Congo », ceci est le thème national mis en avant ce jour de la femme. La force productrice féminine est bel et bien là, les femmes sont venues en masse de toute la province du Sud- Kivu.

La Fondation Panzi est présente et détient deux stands dans cette manifestation, l’un technique, afin sensibiliser les participants sur ses valeurs et ses activités, l’autre, tenu par des bénéficiaires venues de plusieurs coins de la province exposant leurs récoltes.

Ces récoltes initiées par les femmes et soutenues par la Fondation Panzi ont permis aux femmes de faire vivre leur famille, de scolariser leurs enfants et de s’assurer un train de vie digne. Les bénéficiaires de la Maison Dorcas ont été également présentes et ont exposé des vêtements et sacs confectionnés lors de leur formation.

Femmes policiers et militaires  ont défilé,  les associations féminines, commerçantes, paysannes sont toutes étaient  au rendez-vous pour rappeler à tous que la femme n’est plus soumise ni mise à la merci du système patriarcale mais autonome, entrepreneuse et forte.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?