..."/>

Dans un communiqué daté d’hier : La FBCP fustige les arrestations arbitraires

Dans un Communiqué N°243/FBCP/CEI/2019 daté du 12 aout 20191, la Fondation Bill Clinton pour la Paix(FBCP) déplore des arrestations et détentions arbitraires ainsi que des  enlèvements et emprisonnements illégaux.   » Nous avons constaté que les services de sécurité commencent à pratiquer l’ancienne méthode que nous avions tous déplorée hier pendant le règne de Kabila « , note Emmanuel Cole, président de FBCP.

C’est ainsi que FBCP exhortent les autorités congolaises, responsables des services de sécurité tant civiles que militaires à tout faire pour respecter la promesse ferme faite par le Président Félix-Antoine Tshisekedi de la fermeture de tous les cachots clandestins sur toute l’étendue du territoire congolais pendant son mandat.   » Nous savons que les services de sécurité doivent continuer à travailler et aussi d’arrêter les suspects mais ils doivent respecter l’article 18 de la constitution congolaise du 18 février 2006 « , tance Emmanuel Cole.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?