..."/>

Débaptisée sur instruction du chef de l’Etat : Mushie désormais avenue Lutumba Simaro Masiya

LUTUMBA-SIMARO

Lors des préparatifs du soixantième anniversaire de sa carrière musicale et de ses quatre-vingts ans d’âge, le poète Lutumba Simaro Masiya Ndomanueno, président de l’orchestre Bana OK, avait émis le vœu de voir l’avenue Mushie, grande transversale située dans la commune de Lingwala, où il a passé la plus grande partie de sa vie, porter son nom.  Le vœu ardemment souhaité par le poète vient d’être exaucé.

L’expression est la quintessence du message contenu dans la gibecière du Directeur de cabinet du chef de l’Etat, Néhémie Mulanya, débarqué le weekend dernier à la résidence de l’artiste, accompagné du Gouverneur de la ville de Kinshasa André Kimbuta Yango.

A cette occasion, le dircab du chef de l’Etat a transmis à l’intéressé les encouragements et  félicitations du chef de l’Etat Joseph Kabila, qui lui a assuré de son soutien.  Soit dit au passage, le chef de l’Etat a toujours manifesté une marque de générosité et de considération à l’endroit des artistes congolais.  C’est une façon pout lui de rendre hommage à la musique congolaise et ses animateurs.  Le peuple congolais a encore présent à l’esprit les grandioses cérémonies qui ont entouré les obsèques de feu papa Wemba.

En décidant ainsi de débaptiser l’avenue Mushie au profit du nom du célèbre artiste, après l’avoir admis dans l’ordre des héros nationaux Lumumba et Laurent Désiré Kabila, Joseph Kabila a voulu exprimer une marque de sympathie et de reconnaissance à l’endroit de l’artiste qui compte un nombre impressionnant de chef d’œuvres, la plupart à caractère éducatif, qui font éloge à sa fulgurante carrière musicale.

Encore vert galant, Lutumba Simaro, peut d’ores et déjà s’estimer heureux pour avoir accompli fidèlement son contrat social sur cette terre des hommes.  Au sein de l’orchestre Tout Puissant OK Jazz dont le nom lui reste collé, il était toujours le fidèle des fidèles du grand maitre Lwambo Makiadi Franco, l’un des grands musiciens dont l’humanité garde des souvenirs indélébiles.

Pour immortaliser ce dernier, son nom a été attribué à l’avenue Bokassa commune de Barumbu encore en réfection.  Le nom d’une autre idole de la musique congolaise dont la renommée a franchi les frontières nationales, Pascal Tabu Ley alias Rochereau, pour ne pas le citer, est affiché sur l’ancienne avenue Tombalbaye dans la commune de la Gombe.

Simaro Lutumba, qui se retire de la scène musicale à l’âge de 80 ans, va continuer à se produire lors de  circonstances particulières.

Par GO

*

*

Monter

Login

Lost your password?