..."/>

Décédé le 24 octobre : Le Père Léon de Saint Moulin conduit aujourd’hui à sa dernière demeure

Feu le Père Léon de Saint Moulin

C’est au cimetière de Canisius, à Kimwenza, que va se reposer pour l’éternité le corps du Père Jésuite Léon de Saint Moulin.
L’inhumation aura lieu dans l’après-midi. La cérémonie funéraire a débuté hier mardi 05 novembre. La levée du corps s’est tenue à la morgue du Cinquantenaire. Le corps a été accueilli à la Paroisse Sacré Coeur de Jésus, pour un recueillement et hommage pendant une heure et trente minutes. Après ceci, une séance académique en son honneur a été organize à la cathédrale Notre- Dame du Congo, dans la commune de Lingwala.

Qualifié par certains Congolais d’être une bibliothèque de l’histoire de la RDC ou encore un monument, Léon de Saint Moulin, a consacré sa vie aux populations de la RDC 50 années durant. Le Père de Saint Moulin est décédé le jeudi 24 Octobre de ette année dans la capitale congolaise, à l’âge de 86 ans. L’annonce a été faite par la Compagnie de Jésus, sa congrégation. L’homme né à Naast (Soignies) le 17 décembre 1932, est  entré chez les Jésuites le 14 septembre 1950, et a  été ordonné prêtre le 6 août 1964.

Petit portrait de Léon de Saint Moulin

Docteur en histoire, licencié en philosophie et en théologie, le Père de Saint Moulin a été vice-recteur de l’Université Nationale du Zaïre, chargé du campus de Kinshasa (l’actuelle UNIKIN), et directeur du Centre d’Études pour l’Action Sociale (CEPAS). Il est l’auteur de nombreuses publications, articles, livres et cartes portant sur la RD Congo.

Il avait fait partie des « prêtres résistants et courageux », qui animèrent la marche de protestation des Chrétiens contre le régime du dictateur Mobutu en 1992. Le père de Saint Moulin s’était pour la première fois rendu au Congo (alors belge), en 1959, grâce à un mandat du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS), pour une étude sur Léopoldville. Il avait par la suite, en 1967, année de son installation permanente à Kinshasa , pris part à une étude socio-démographique de la capital, avant de participer à la réalisation, en 1969, de la mise à jour du plan de la ville, conduite par l’Institut géographique du Congo.

Fin connoisseur du pays

Ce fin connaisseur du Congo-Zaïre/RD Congo , Professeur émérite à l’Université catholique du Congo (ex-Facultés catholiques de Kinshasa), a également participé à plusieurs productions scientifiques. Il est notamment auteur de « Kinshasa, trente ans après»,  une enquête sur la perception sociale de la justice. En 2005, il avait également publié un « Atlas de l’organisation administrative de la RDC». Les cartes qu’il a dessinées ont servi de référence à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), lors des différentes élections ayant  eu lieu depuis 2006.

Par Carroll Madiya

*

*

Monter

Login

Lost your password?