..."/>

Du 19 au 21 septembre à la Halle de la Gombe : Le 2ème African Music forum sous le thème de la musique africaine à l’ère du numérique

2ème African Music forum

 Les artistes Youssoupha, Fally Ipupa, Franglish, Alesh et Kandia Kora à l’affiche
Par Tantia Sakata

La deuxième édition d’African Music Forum (AMF) se tiendra, du 19 au 21 septembre à la halle de la Gombe, sous le thème :  » la musique africaine à l’ère du numérique « . L’annonce a été faite par l’organisateur de l’événement, M. Philo, au cours d’une conférence de presse tenue le vendredi 13 septembre dernier à l’Institut français de Kinshasa.

Organisé par le label de production international Bomayé Musik et les Instituts Français de Kinshasa et Brazzaville, AMF est un événement professionnel majeur du Continent, tourné vers l’économie des musiques actuelles en République Démocratique du Congo et en Afrique.
Le représentant de Bomayé Musik, M. Philo, a déclaré que  » ça ne sert plus à rien de sortir du Congo parce que c’est moi qui amène l’Occident en RDC  » a-t-il soutenu, du fait que l’événement va favoriser des rencontres entre artistes congolais et ceux d’ailleurs.

 » Cette rencontre « , pense-t-il,  » est une opportunité pour repérer d’autres artistes, donner une belle image du pays à l’extérieur, vendre l’image des artistes congolais et faire venir des opérateurs culturels en RDC parce que le pays a quelque chose a donné « .
Ainsi, il est question de réunir une vingtaine de professionnels congolais et internationaux, d’experts de l’industrie musicale ainsi que des représentants des plus grandes entreprises du marché de la musique. A part deux soirées de concerts payants, l’accès est gratuit pour ceux qui prendront part aux conférences les 19 et 20 septembre prochain. Les artistes Youssoupha, Fally Ipupa, Franglish, Alesh et Kandia Kora sont attendus.

Selon le Directeur délégué de l’institut français de Kinshasa, M. Samuel Pasquier, l’objectif est de mettre en relation des opérateurs culturels évoluant dans le secteur de l’industrie musicale et des professionnels congolais et internationaux. C’est aussi un événement populaire parce que chaque journée de rencontre professionnelle se termine par des concerts. Nous avons des musiciens nationaux et internationaux.

L’accent étant mis sur la jeunesse, M. Pasquier a fait savoir que les jeunes constituent la cible indispensable de l’ensemble de leurs actions.  » Nous soutenons des jeunes opérateurs culturels pour que leurs structures progressent, génèrent des ressources afin de permettre non seulement le développement de la structure mais des aussi artistes « .  Plusieurs thèmes seront développés lors des conférences, notamment  » l’environnement professionnel d’un artiste, clé de réussite d’une carrière musicale  » ;  » visibilité et mobilité des artistes musiciens en Afrique et à l’international  » ;  » distribuer sa musique à l’ère du numérique et économie du streaming en Afrique : opportunités et défis ?  » et  » générer des revenus grâce aux droits d’auteur à l’ère du numérique, collecte et distribution de redevances : enjeux, défis et perspectives ».

*

*

Monter

Login

Lost your password?