..."/>

En présence de plusieurs dignitaires de l’ex-Bandundu : L’Ordre des pharmaciens a rendu un émouvant dernier hommage à Mme Marie-Joséphine C. Fwelo

L’Ordre des pharmaciens de Kinshasa vient de perdre une de ses dignes filles en la personne de Mme Marie-Joséphine Charlotte Fwelo et lui a rendu un émouvant et dernier hommage, en s’inclinant devant  la dépouille de l’illustre disparue, le dimanche 8 avril 2018, au cours d’une oraison funèbre organisée dans la salle Kin Miséricorde située au croisement des avenues Shaumba et de la Science, à Gombe.

Cette émouvante cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres de sa famille biologique dont ses quatre enfants venus des Etats-Unis d’Amérique, de nombreuses notabilités de l’ex-province de Bandundu, des travailleurs de l’entreprise Ligne Aérienne Congolaise  (où elle a presté durant toute sa carrière), d’une foule immense de fidèles de l’église où cette femme au parcours exceptionnel servait l’Eternel en tant que diaconesse.

Parmi les notabilités de l’ex-Bandundu qui ont fait hier dimanche le déplacement pour rendre un dernier hommage à Marie-Joséphine Charlotte Fwelo, on a noté la présence du sénateur Mabaya, de Robert Mukoko, Conseiller du Chef de l’Etat en matière des Infrastructures, du député national Théophile Mbemba Fundu (ancien Gouverneur de la ville province de Kinshasa), des députés nationaux Jean-Beaudouin Mayo, Dédé Makwa, Patrick Muyaya, de l’ex- Gouverneur de l’ex-Bandundu Richard Ndambu.

Il a été aussi constaté la présence de plusieurs membres du cabinet du ministre d’Etat au Budget (où preste Liévin Fwelo, cadre de l’UNC et un des frères de l’illustre disparue), de bien d’autres dignitaires, de ses frères et sœurs dont Marie Claire Fwelo, fonctionnaire retraitée de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Décédée à l’âge de 65 ans aux Etats-Unis où elle était partie pour besoin des soins, Mme Marie-Joséphine Charlotte Fwelo était née dans une grande famille d’intellectuels. Après ses études secondaires au lycée Sainte Marie Goretti de Kikwit où elle avait obtenu son diplôme d’Etat avec distinction en option biochimie, elle prit son inscription à la Faculté de Pharmacie de l’Université de Kinshasa (UNIKIN). Après ce parcours académique, elle sera engagée comme pharmacienne à la société Air-Zaïre (aujourd’hui LAC) où sa prestation suscitait admiration de la part de ses nombreux collègues.

Mère de famille exemplaire, Marie-Joséphine Charlotte Fwelo a réussi à bien former ses quatre enfants qui ont fait d’excellentes études à l’étranger, notamment aux USA. Parmi eux,  on retrouve un avocat, un architecte et des diplômés en sciences des affaires.

Femme au courage exceptionnel, l’illustre disparue dont le corps repose depuis dimanche 7 avril 2018 au cimetière Nécropole entre ciel et terre de Kinshasa laisse plusieurs témoignages pathétiques sur son humilité, sa simplicité, son sens de responsabilité et son engagement à servir Dieu. Que son âme repose en paix.

Par DMK

*

*

Monter

Login

Lost your password?