..."/>

En vue de s’assurer la victoire aux élections de 2018 : Les candidats d’Atic dans un séminaire de renforcement des capacités

La date du 23 décembre 2018 prévue par la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, pour la tenue des élections approche.  C’est ainsi que le Regroupement de l’Alliance pour la transformation Intégrale du Congo, Atic en sigle, a levé l’option de renvoyer ses candidats à l’école de formation en vue du renforcement des capacités.  Pour ce regroupement, la victoire de ses candidats à tous les niveaux, c’est aussi à ce prix là.

A l’ouverture jeudi du séminaire, son président, J.P. Nemoyato a bien souligné qu’une victoire d’un candidat à quelque niveau que ce soit, national, provincial ou local, n’est pas un exploit individuel mais une réussite collective. Car il est difficile à un candidat isolé de parvenir à lui tout seul au seuil de représentativité.  Aussi, a-t-il appelé à conjuguer les efforts et travailler constamment dans l’unité et l’harmonie pour espérer gagner les élections avant d’instruire qu’en cas d’élévation d’un cadre au rang de ministre, ce dernier devra se limiter à ne nommer que trois membres de son cabinet.

Le séminaire poursuit deux objectifs : l’objectif global qui vise à produire le plus de sièges possibles et avoir le plus grand nombre d’élus députés nationaux et provinciaux.  L’objectif spécifique concerne naturellement le renforcement des capacités des membres de l’Atic, bien entendu pour gagner les élections ; Comment obtenir les plus de voix et les protéger ; comment se faire élire pour être député ; aider le candidat à comprendre la nécessité d’atteindre et de dépasser les seuils. Tels sont les passages obligés.

A cet effet, différents modules ont été développés par des intervenants.  Le cas des modules intitulés « Atic, fondement, mission et valeur », ou « Ambitions et besoins politiques de l’Atic », ont été développés conjointement par le président Nemoyato et son adjoint Justin Kalumu.
Atic est un regroupement politique qui a été constitué dans un élan essentiellement électoral.

  A cet égard, plusieurs membres du regroupement et candidats indépendants se sont fixé un objectif commun, à savoir « gagner les élections » pour accéder aux différentes institutions décisionnelles de l’Etat et permettre ainsi le changement tant prôné par ce regroupement.
Notons que le regroupement a inscrit 484 candidats à la députation nationale et 583 au scrutin provincial.
A l’issue du séminaire, les capacités de 120 candidats « Atic » seront renforcées.

Par GO

*

*

Monter

Login

Lost your password?