..."/>

Face une éventuelle spéculation des prix en cette période des festivités de fin d’année : Les contrôles économiques désormais suspendus

Une décision du ministre en charge de l’Economie nationale qui, selon des sources, veut éviter les effets d’entrainement dans les prix des produits de première nécessité, surtout que la monnaie nationale a connu une légère dépréciation face à la devise étrangère

Le ministre d’Etat chargé de l’Economie nationale, Joseph Kapika, vient de suspendre les contrôles techniques sur toute l’étendue du territoire national jusqu’à nouvel ordre, selon un communiqué publié le 28 novembre dernier. Une mesure prise conformément à une des décisions arrêtées lors du dernier Conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Joseph Kabila.

En prenant cette décision, le ministre en charge de l’Economie nationale veut éviter les effets d’entrainement des prix des produits de première nécessité en cette période des festivités de fin d’année. Surtout que la monnaie nationale a connu, depuis quelques jours, une légère dépréciation face à la devise étrangère.

Selon le communiqué du ministère de l’Economie nationale, c’est pour prévenir tout comportement de nature à créer la rareté des produits de première nécessité au risque donc d’entrainer la spéculation sur les prix à l’approche des fêtes de fin d’année.

Entre-temps, le ministère de l’Economie promet, dans le cadre de ses attributions, de lancer à tout moment des missions de surveillance des stocks et des prix en collaboration avec certaines structures de patronat comme la Fédération des entreprises du Congo, la Confédération des petites et moyennes du Congo, et autre Fédération nationale des petites et moyennes entreprises du Congo.

Par Lucien Kazadi T.

*

*

Monter

Login

Lost your password?