..."/>

Fally Ipupa, Ferré Gola, et Fabregas attendus à l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa

Fally Ipupa, Ferré Gola, et Fabregas

Fally Ipupa,  Ferré Gola,  et  Fabregas sont attendus à l’académie des beaux-arts de Kinshasa. Ce sera à l’occasion d’un festival musical et culinaire sponsorisé par une célèbre boisson gazeuse se tenant  du 24 au 25 août,  de 12H00  à 23H00.   « Dicap La Merveille », « Le Padre » et « Le métis noir » vont offrir au public leurs mélodies entrainantes et leurs pas de danse, pour la plus grande joie des mélomanes.

50 Africains les plus influents

Le premier, Fally Ipupa, de son vrai nom Fally Ipupa Nsimba, est né le 14 décembre 1977 à Kinshasa. Il se fait remarquer par la star Koffi Olomidé, qui l’intègre à son groupe Quartier Latin, dans lequel il prestera durant sept ans, avant de voler de ses propres  ailes. Véritable ambassadeur de la rumba congolaise, en 2018, l’homme  fait partie des 50 Africains les plus influents, selon  le classement publié par l’hebdomadaire  Jeune Afrique.

Le second Ferré Gola, de son vrai nom Hervé Gola Bataringe est né le 3 mars 1976 à Kinshasa. Le jeune homme intègre  à l’âge de 19 ans la formation musicale  Wenge Musica Maison Mère (Wenge MMM), de Werrason, dont il est la dernière recrue du groupe, avant sa dislocation le 7 décembre 1997. Il est désormais nommé Ferré par Werrason, en référence au  styliste italien Gianfranco Ferré.

Gola s’affirme avec  sa chanson « Vita-Imana » parue dans   l’album du groupe « Solola Bien », sorti en 1999. Le divorce intervient en 2004 au Royaume Uni, lors d’une tournée européenne du groupe et il crée le groupe « Les Marquis » ensemble avec d’autres dissidents de Wenge MMM . Depuis, l’artiste-musicien a trouvé son autonomie, signant des œuvres comme «Pakadjuma » ou encore «Azalaki Awa » (feat. Dj Arafat) avant un court passage dans Quartier Latin.

De succès en succès

Le dernier, Fabregas, de son vrai nom Fabrice Mbuyulu, né le 13 juin 1987, à Kinshasa.  En 2006 il entre  dans le nouveau groupe d’accompagnement de Fally Ipupa qui vient tout juste de commencer sa carrière solo. L’année suivante, le jeune homme intègre Wenge Musica Maison Mère , où il gagne d’ailleurs son pseudo de « Fabregas ». Il se lance en solo à partir de 2012, avec son   un premier album intitulé «  Amour Amour », fort  de 14 titres, dont  le single  « Bolole » qui  sera le plus grand succès de cet opus.  Depuis, celui qui se fait appeler « le métis noir » vole de succès en succès.

Par YHR

*

*

Monter

Login

Lost your password?