..."/>

«Fête de la Reine d’Angleterre» à Kinshasa : Londres met en garde ceux qui s’opposent au changement en RDC

reine Elisabeth II lors des festivités de ses 93 ans à Londres

«Le Royaume Uni travaillera en collaboration avec tous les partenaires au Congo, désireux de faciliter le changement. Inversement, les personnes qui empêchent la mise en œuvre de ces services ne seront pas les bienvenues au Royaume de Queen Mother», a martelé John Murton lors de la Fête de la Reine d’Angleterre célébrée à Kinshasa le 7 juin dernier au Jardin de la résidence de l’Ambassadeur britannique en RDC.
L’Ambassade de Grande Bretagne en RDC et la communauté britannique de Kinshasa ont célébré avec faste la «Fête de la Reine d’Angleterre». Une célébration qui a coïncidée avec la démission de la Premier ministre britannique, Theresa May.

A Kinshasa, la Fête de la Reine d’Angleterre a connu la participation des diplomates et plusieurs personnalités congolaises du monde politique, du monde des affaires et celle de la société civile, ainsi que des opérateurs culturels et des journalistes.

Dans son discours, l’Ambassadeur de Grande Bretagne en RDC, John Murton a salué le changement intervenu en RDC à l’issue des élections du 30 décembre 2018. «Le peuple congolais a également voté pour le changement. L’année dernière, dans mon discours, j’avais exprimé l’espoir de voir se réaliser le premier transfert pacifique du pouvoir en RDC au mois de janvier.

Je suis ravi que les élections aient eu lieu et que le changement commence», a-t-il déclaré
L’Ambassadeur de la Grande Bretagne en RDC a aussi fait savoir que son pays a joué un rôle clé dans le processus électoral en RDC par l’appui à une «analyse technique des machines à voter», un outil électoral qui a été fortement controversé avant les élections, et au financement de plus de la moitié de quarante milles observateurs électoraux de la CENCO (conférence épiscopale nationale du Congo).

«Maintenant après les élections, il appartient aux politiciens congolais de susciter le changement.
Le changement signifie davantage de paix et de sécurité, l’absence de harcèlement par la police et les forces armées, l’accès à l’éducation et aux soins de santé et, surtout aux opportunités économiques», a renchéri John Murton.
Sévère mise en garde de Londres

John Murton a indiqué que «le Royaume Uni travaillera en collaboration avec tous les partenaires au Congo, désireux de faciliter le changement. Inversement, les personnes qui empêchent la mise en œuvre de ces services ne seront pas les bienvenues au Royaume Uni».

«Je fonde l’espoir que la RDC fera de même en tournant son regard vers l’avenir en mettant en œuvre le changement pour lequel le peuple a voté en décembre de l’année dernière. Nous serons-là pour vous soutenir», a conclu John Murton.  Concernant les personnalités politiques qui ont été présentes à la fête de la Reine d’Angleterre, il faut citer Kitenge Yezu, ambassadeur itinérant et chargé des missions du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, Léonard She Okitundu, ancien ministre des Affaires étrangères de la RDC et député national, Modeste Bahati Lukwebo, sénateur et ex-ministre du Plan, Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS, Célestin Pande Kapopo, sénateur et ancien gouverneur du Haut-Katanga, Juvenal Monubo, député national de l’UNC, Malick Ngandu, député national de l’UDPS, et autres.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?