..."/>

Gouvernement Ilunkamba : Plaidoyer pour confier le ministère de la Justice à la société civile

Sylvestre Ilunga Ilunkamba, Premier ministre

La Fondation Bill Clinton pour la Paix (FBCP), à travers son président Emmanuel Cole Adu, tient à la nomination d’un acteur de la société civile à la tête du ministère de la Justice dans le gouvernement de Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Pour Emmanuel Cole, l’idée est d’éviter la politisation de la justice et des droits de l’Homme. Une façon aussi d’éviter de faire l’entrave à l’administration de la justice et à la promotion des droits de l’Homme.

L’ONGDH salue la nomination du professeur Ilunga Ilunkamba comme Premier ministre de la RDC par le Président Félix A. Tshisekedi et lui souhaite pleins succès dans la mission qui lui est confiée. Le  souhait de l’ONGDH  est de voir le chef du gouvernement s’engager dans une lutte très efficace contre les antivaleurs qui ont gangréné depuis plusieurs années le pays. Il s’agit entre autres de la corruption, de l’enrichissement illicite et du détournement des deniers publics.

Pour cette organisation, qui milite pour le respect des droits humains, depuis l’avènement de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Démocratie et la Libération du Congo (AFDL) en 1997 à ce jour, la majorité de ministres qui ont dirigé ce ministère ont toujours eu une coloration politique et partisane.

Ce qui justifie la demande de la FBCP adressée au Président de la République, au Premier ministre, ainsi qu’à la plateforme CACH-FCC, par le souci d’éviter la politisation de la justice et des droits de l’Homme. De ce fait, la dépolitisation de ce ministère va énormément contribuer à l’instauration de l’État de droit promu par le docteur Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, considéré par cette organisation comme un véritable Héros national et africain, aux dimensions de Nelson Mandela, Osagyefo Kwame Nkrumah, Thomas Sankara et Patrice-Emery Lumumba.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?