..."/>

Grève du personnel de santé à Matadi : Les médecins stagiaires suppléent aux infirmiers

matadi

En rapport avec le mot d’ordre de grève lancé par le Syndicat du personnel de santé de la ville de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo-Central, les infirmiers observent à leur tour, depuis mercredi dernier, une grève sèche à l’instar des médecins.

Pour suppléer à cette situation alarmante ainsi créée par la cessation de travail du personnel de santé, faute d’un service minimum souhaité par tous, ce sont des médecins stagiaires qui travaillent à la place des infirmiers dans des hôpitaux et centres de santé publics.  Travail pour le moins délicat, car devant prester dans les laboratoires, à la radiologie et jouer le rôle des sages-femmes etc.

La situation sonne l’alerte et requiert une urgente solution.  C’est dans ce contexte que s’est tenue dernièrement une réunion mixte qui a mis face à face le ministre provincial de la Santé, les médecins et le Syndicat du personnel de santé.  La suite a tout de même été favorable.  Le coordonnateur provincial du Syndicat du personnel de la santé a fait une promesse ferme de consulter sa base à la prochaine assemblée générale extraordinaire en vue de trouver une solution idoine au problème qui préoccupe la population de la ville de Matadi et celle des environs.

Il a précisé toutefois que le dernier mot revient au comité syndical national étant donné la complexité du problème. La solution dépend néanmoins des négociations entre le gouvernement central et le ban syndical. A en croire le coordonnateur, cette pratique incompatible à l’art de soigner les malades est criminelle, d’autant plus que les stagiaires ne sont pas liés à un quelconque contrat de travail avec l’Etat congolais.

Par GO

*

*

Monter

Login

Lost your password?