..."/>

Héritier Watanabe se produit aujourd’hui à Luanda

heritier wata

Héritier Watanabe dit Wata Plus, Moto na Tembe, se produit ce vendredi 5 mai 2017 à Luanda, accompagné de tout son groupe. Une fois de plus, le spectacle aura lieu à l’Hôtel « Atlantico » de la capitale angolaise qu’il a déjà affronté par le passé.

Selon des sources proches de Watanamera, bien d’autres concerts sont prévus après celui de ce vendredi. Ce, pour le plaisir de nombreux fans résidant à Luanda qui soutiennent La Pulga.

Une année seulement après avoir claqué la porte de Wenge Musica Maison Mère, Héritier a réalisé des exploits que d’aucuns ne l’ont fait en plusieurs années de carrière solo. Ce jeune chanteur à la voix emballante a conçu un très bel album intitulé « Retirada », contenant d’excellentes chansons dont la plus écoutée est « BM », dédiée à Bernadette Masengu, une femme d’affaires que l’artiste a immortalisée.

La qualité de cet album a même séduit le producteur Franco-Ivoirien David Monsoh qui n’a pas hésité de signer un contrat de cinq ans avec La Pulga. Pourtant, il est à ce jour difficile de travailler avec un producteur professionnel, surtout dans cet environnement où la piraterie détruit les x affaires aires dans ce domaine musical.

Avant même que l’album « Retirada » ne soit largué sur le marché, Wata se produisait déjà dans certains palaces et autres hôtels luxueux de la ville de Kinshasa, dont Béatrice Hôtel situé à la Gare Centrale ou encore Roméo Golf, dans la commune de la Gombe.

Cette année, par exemple, l’artiste a célébré les 5 ans des « Lions » de la Communication avec Jimmy Mukendi, David Nsala et Thierry Landu, patrons de CNL, à Simon Plaza, dans la périphérie de la ville de Kinshasa.
L’artiste est présent sur toutes les chaînes internationales où la musique africaine est promue. Parmi ces chaînes, Trace Urban et Trace Africa où sont également visibles des « grands » tels que Salif Keita, Asalfo, Alpha Blondy, Mey Way…

Aujourd’hui, il ne manque plus qu’un grand sponsor approche le chanteur Watanabe pour un soutien véritablement total.

Fruit de 17 ans aux côtés de Werrason

Ancienne deuxième personnalité du groupe Wenge Musica Maison Mère après le Roi de la Forêt, Héritier doit avoir beaucoup appris aux côtés de Werrason. Au terme de ses 17 ans de formation, il évolue aujourd’hui seul, vole de ses propres ailes et s’est frayé un passage parmi tous les talentueux qui dominent aujourd’hui la musique congolaise. Cela doit faire la fierté d’Igwe dont tous les enfants issus de son école se défendent valablement sur le plan artistique. On peut citer entre autres Ferré Gola, Fabregas, Didier Lacoste, Bill Clinton et bien d’autres.

Par conséquent, Noël Ngiama Makanda est aujourd’hui classé parmi de grands formateurs des idoles de la musique congolaise. On comprend dès lors qu’Héritier nourrit l’ambition d’imiter son maître et même faire au-delà de ce que celui-ci lui a appris. Cela est possible d’autant plus qu’il réunit tous les critères pour y parvenir : grand chanteur, excellent danseur, bon compositeur… et il a la vision d’aller plus loin dans son jeune projet.

 En somme, depuis la sortie dans les bacs de son opus intitulé « Retirada », le chanteur Héritier Watanabe, ancien chanteur du groupe « Inspectorat Musica » de Kisenso à Matete, passe pour l’un des chanteurs les mieux cotés actuellement de la République démocratique du Congo.

Par LM

*

*

Monter

Login

Lost your password?