..."/>

Honneur au Prix Nobel de la Paix 2018 : Une rue baptisée « Denis Mukwege » en France

Dr Denis Mukwege et à l'irakienne Yezedie Nadia Murad

En France, dans la ville de Magnaloux-Beauvoir, une rue a été baptisée au nom de Denis Mukwege. En hommage au défenseur des droits humains, le conseil municipal de cette ville a inscrit cette décision dans le registre des 15 réformes rendues publiques le vendredi 5 juillet 2019.

A Magnaloux-Beauvoir, un monument supplémentaire honorera désormais le héros qui ne se bat que pour la dignité de la personne humaine et celle de la femme en particulier. La rue Denis-Mukwege reliera la place Nadia-Murad (Co-lauréate de Dr Denis Mukwege au Prix Nobel de la Paix 2018) au rond-point du Clos-de-Myosotis. Le site de Panzi étend ses limites au-delà de la RDC et le nom du Dr Denis Mukwege dépasse chaque jour les frontières nationales.

En effet, la notoriété du fondateur de l’Hôpital de Panzi, et initiateur de la Fondation Panzi, a franchi les frontières matérielles de son pays et celles de son continent. Par son engagement pour le bien-être de l’humain, le Dr Denis Mukwege ne cesse de recevoir des honneurs et de drainer vers lui des reconnaissances internationales. Il est considéré comme un héros, et l’humanité tout entière l’a reconnu à travers le Prix Nobel 2018.

Autant de reconnaissances internationales à l’égard de Dr Denis Mukwege, témoignent de la pertinence du service qu’il rend à l’humanité, d’abord en tant que médecin dévoué à la cause des femmes victimes de violences sexuelles, mais également en tant que défenseur des droits humains. L’œuvre qu’il a débutée à l’hôpital de Panzi depuis vingt ans, est en train d’être répliquée dans différents pays en conflits et post-conflits.

One Stop Center, un modèle de référence

Autant en Asie, en Amérique latine que dans plusieurs pays africains, le One Stop Center, ce modèle holistique de prise en charge des victimes des violences sexuelles, est prisé.Afin de s’imprégner de cette approche basée sur la prise en charge médicale, l’accompagnement psychosociale, l’assistance juridique et judiciaire ainsi que la réinsertion socioéconomique ; plusieurs pays sollicitent l’expertise de Panzi et invitent les experts à s’approprier cette approche dans la formation des prestataires locaux.

Dans la région, la Conférence Internationale sur la Région des Grands-Lacs (la CIRGL) a pris l’option d’appliquer le modèle de Panzi dans divers établissements sanitaires à la lumière des exactions vécues dans les différents Etats de la sous-région.  Ainsi, une délégation sous régionale s’est rendue à la Fondation Panzi, et à l’hôpital de général de référence de Panzi pour tout apprendre sur l’applicabilité de cette approche qui s’est avérée indispensable dans la réparation holistique des victimes de conflits armés.

Pendant ce temps, la RDC tarde à s’approprier le travail qu’accomplit le professeur Mukwege avec l’équipe de Panzi. Bien qu’informés de la pertinence de quatre services offerts à Panzi, dans un pays déchiré par des conflits armés récurrents  et de violations des droits humains ; les dirigeants congolais n’arrivent toujours pas à se décider à étendre le seul modèle qui a fait ses preuves dans ce domaine.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?