..."/>

Judith Ngama Lisona : « je vais véhiculer le message de Dieu par la chanson »

La chantre Judith Ngama Lisona

Choriste à l’église depuis son jeune âge, Mme Judith Ngama Lisona Beya a décidé de faire une carrière solo, elle  vient de lancer sur le marché de disque son tout premier album intitulé : « Kembo ». Fille de pasteur, cette jeune femme  a déclaré que « je chantais à l’église depuis mon enfance, et maintenant je vais en faire une profession pour véhiculer le message de Dieu par la chanson afin de changer la vie de beaucoup de personnes ».C’est avec assurance qu’elle a affirmé que le fait de chantais pour le Seigneur a toujours été sa passion.

Son album « Kembo » compte six titres, dont « Motema po na yo », « La lumière de ma vie » et « Mon compagnon ». Pour la chanteuse, ses chansons sont édifiantes et vont certainement transformer la vie de ceux qui l’écouteront. Raison pour laquelle, elle invite tout le monde à écouter cet opus, dont la source d’inspiration demeure le Saint Esprit et la nature. « D’une manière générale, mes chansons montrent la grandeur de Dieu parce qu’avec lui nous pouvons faire de grandes choses », a  ajouté Mme Judith Ngama Lisona.

Difficultés rencontrées

Selon cette musicienne chrétienne, la plus grande difficulté est sur le plan financier, parce qu’il s’agit de l’autoproduction. « Actuellement, je suis à la recherche d’un producteur. Je lance un appel aux personnes de bonne volonté de pouvoir nous soutenir avec leur argent en investissant dans l’œuvre de Dieu », a-t-elle fait savoir.

En plus, un autre problème rencontré serait la promotion de l’album étant donné que les moyens financiers sont limités.« Nous ne chantons pas pour nous-mêmes, c’est pourquoi, notre souhait consiste à ce que notre message soit porté partout dans le monde, grâce à ceux qui vont nous soutenir », a martelé l’artiste. Dans un premier temps, deux chansons seulement sont déjà en audio, à savoir « Motema po na yo » et le générique « Nabanga te ».

A la question de savoir si elle a le soutien de son mari, Judith Ngama a rassuré que son époux l’assiste physiquement, moralement et financièrement. « D’ailleurs, c’est mon mari qui produit l’album pour l’instant en attendant que nous puissions trouver un producteur. C’est également lui qui a écrit toutes les chansons. Tout ce que je fais comme effort, nous le faisons ensemble parce que nous sommes associés », a-t-elle ajouté.

Parcours

Concernant  son parcours,  Judith Ngama a expliqué  qu’elle a  commencé à l’église, où elle servait son Dieu en tant que choriste. Elle dit avoir bénéficié aussi de l’encadrement de  feu le Chantre Charles Mombaya,  grâce à qui  elle a appris à respecter la note musicale. La jeune femme a commencé par devenir artiste de studio.  Cela lui a  permis de collaborer avec plusieurs musiciens et  de placer sa belle voix dans pas mal de chansons chrétiennes.

A ce jour, Ngama Lisona est chantre à l’église « Chapelle de vainqueurs ». Mère de deux enfants, elle poursuit également ses études à l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC), où elle se trouve actuellement en troisième graduat.
Son rêve est d’aller le plus loin possible avec Dieu, pour qu’au travers de ses chansons, plusieurs âmes soient sauvées. Cette musicienne chrétienne a fait remarquer que Dieu étant illimité, elle ne peut pas limiter sa vision.

Par Tantia Sakata

*

*

Monter

Login

Lost your password?