..."/>

Kintambo : Les autorités communales invitées à une franche collaboration

De G à D le bourgmestre titulaire et son adjoint de kitambo

Le Gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a suspendu la semaine dernière quelques bourgmestres pour non-respect des mesures d’assainissement de la ville.

Sur la liste des suspendus se trouvait Mme Inona Sengi Fatuma, bourgmestre de la commune de Kintambo, dont la suspension a été levée 48 heures après. Selon certaines sources, le numéro un kinois a, pour se défendre, chercher  un  bouc émissaire en accusant faussement son adjoint Norbert Muchiga Zihindula de non accompagnement de celle-ci aux actions menées dans le cadre de la réussite du programme Kin Bopeto. Cette démarche entreprise par l’autorité municipale n’a pas du tout été appréciée par les habitants de cette municipalité, qui invitent les autorités communales à bien collaborer pour la bonne marche de leur municipalité.

Une demande d’explication exigée

Convoqué par le ministre provincial a.i de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Te Tenge Litho, pour fournir des explications au sujet de ces allégations, le bourgmestre-adjoint Norbert Muchiga a, dans sa lettre de réponse, rappelé au bon souvenir de ce ministre, ancienne autorité municipale de ladite commune,  que pendant l’exercice de son mandat en qualité de bourgmestre de cette municipalité, il se trouvait toujours(Norbert Muchiga) à ses côtés comme auxiliaire engagé et intéressé à l’assainissement de leur chère commune où il a grandi.

Il également indiqué qu’à l’avènement de Mme Inona Sengi Fatuma, il n’a jamais cessé de l’accompagner partout où elle souhaité obtenir sa collaboration en précisant que la dernière fois en date où ils se sont  retrouvés côte à côte sur le terrain, c’était le dimanche 30 janvier 2020 après son appel à 18 heures.

Ce travail qui duré jusqu’à minuit sur l’avenue Komoriko et Boulevard, a-t-il poursuivi,  s’est déroulé sous le signe des principes sacrés de continuité du programme Kinshasa Bopeto en associant à cet effet la population sous la couverture médiatique de certaines chaines des télévisions.

Une expérience de 12 ans

D’autres sources par contre indiquent que pour marquer ses points, Mme Inona Sengi Fatuma préfère parfois travailler seule, sans associer son collaborateur. Pourtant, ce dernier est un homme expérimenté, ayant travaillé pendant près de douze ans comme bourgmestre adjoint de la commune de Kintambo. La collaboration est donc exigée par  filles et fils de cette municuipalité.

Par Thony Kambila

*

*

Monter

Login

Lost your password?