..."/>

Kongo Central : La SOCIR bientôt dans la commercialisation de gaz

socir-ipg

La Société Congolaise des Industries et Raffinage (Socir) créée  depuis 1963 et dont les activités ont débuté en1968 va bientôt s’investir dans la commercialisation de gaz.

Cette nouvelle qui défraie présentement la chronique à travers toute l’étendue de la province du Kongo Central, en particulier, et de la République Démocratique du Congo, en général, a été annoncée à Marcel Matumpa Buka, ministre provincial en charge des Mines, Energie, Hydrocarbures, Transports et Voies de Communication alors en visite de travail dans cette unité de production par Jean André Nkote Mavungu, Directeur des opérations au sein de cette entreprise paraétatique ayant son siège à Moanda, à plus ou moins 210 Km de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central.

Selon l’annonceur de cette bonne nouvelle, cette activité, sauf imprévu, sera officiellement lancée en 2019 et va contribuer tant soit peu à la lutte contre la dégradation de la forêt du reste due notamment à l’usage excessive de braise de la part de nombreux ménages de cette contrée de la République Démocratique du Congo.
De sources proches de la Socir renseignent que pour faciliter cette opération qui va certainement booster l’économie de la RD Congo, ce gaz sera en effet mis en bouteille et ce, avec possibilité de rechargement.

 Le ministre provincial en charge des Mines, Energie, Hydrocarbures, Transports et Voies de Communication qui a salué à sa juste valeur cette initiative combien louable a par ailleurs encouragé les responsables de la Socir  qui, désormais, doivent mettre toutes les batteries en marche pour faire face à la modernité et, éventuellement, conjuguer de loyaux efforts visant le raffinage, dans un proche avenir, du pétrole brut à partir de la cité côtière de Moanda.

C’est aussi le souhait maintes fois exprimé par toute la population de la province du Kongo Central. Il convient de signaler en outre que Marcel Matumpa Buka qui a visité les installations de cette entreprise d’économie mixte et à part égal entre l’Etat congolais et les partenaires privés a été cependant très ravi de constater le maintien à ce jour en bon état respectivement de l’outil de production, du laboratoire d’analyse des produits pétroliers, de la salle de contrôle des utilités, du pipe-line ainsi que du parc à réservoir et ce, après cinquante ans d’existence. Il a, à cet effet, jeté des fleurs aux responsables de la Socir et les a enfin invité à continuer sur la même voie.

Par Dieudonné Muaka Dimbi

*

*

Monter

Login

Lost your password?