..."/>

La cité de Kinzau-Vuete dotée d’un nouveau transformateur de la SNEL

snel

Depuis son élévation à la tête de la Direction Provinciale de la Snel/Kongo Central, l’Ingénieur Martin Futila ne cesse de marquer les points. En effet, en dépit de la conjoncture difficile de l’heure qui n’épargne pas la Snel, iol ne cesse de trouver des solutions  idoines aux doléances de ses nombreux abonnés éparpillés à travers toute l’étendue de la province du Kongo Central.

C’est principalement le cas des abonnés habitant la cité de Kinzau-Vuete, précisément ceux résidant le quartier Mbenza Thubi, dans le nouveau lotissement dénommé « Mavungu Tsiku » qui viennent de bénéficier d’un nouveau transformateur électrique de la Snel. Sa mise en service, sauf imprévu, interviendra incessamment.

D’une capacité maximum de 100 Kva, ce transformateur, renseigne le Chef de réseau de la Snel/Unité de Kinzau-Vuete, pourra fournir de l’énergie électrique à plus ou moins 250 ménages du quartier précité qui, depuis très longtemps, vivent dans le noir.

Raison pour laquelle tous les habitants de ce quartier, suite à cette acquisition, ont poussé un ouf de soulagement et félicité les responsables de la Snel à tous les niveaux ; en l’occurrence Martin Futila, le Directeur Provincial de la Snel/Kongo Central, pour ses efforts visant l’électrification tant en milieux urbains que ruraux.

Il est à noter que cette acquisition, pour la Snel, s’inscrit dans le cadre de sa politique qui consiste non seulement de se rapprocher de ses abonnés, mais aussi et surtout d’augmenter tant soit peut son chiffre d’affaires. Pour ceux qui ne le savent pas, Kinzau-Vuete est une grande agglomération située dans le territoire de Seke-Banza, à l’Ouest de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central. Le barrage hydroélectrique d’Inga fonctionne dans ce même territoire.

D’où, il était inconcevable de voir certains coins  de ce territoire manquer du courant électrique. Cette situation préoccupait au plus haut point les responsables de la Snel qui font tout pour satisfaire leurs nombreux abonnés  de la province du Kongo Central, en particulier, et de la République Démocratique du Congo, en général.

(Par Dieudonné Muaka Dimbi)

*

*

Monter

Login

Lost your password?