..."/>

Le député Mposhi Kibambe choqué par les conséquences liées au tabagisme

Le tabac est l’un des problèmes les plus préoccupants de santé publique dans le monde. En République Démocratique du Congo, le député national Dieudonné Mposhi Tshibambe, l’élu de la circonscription électorale de Lubao, province de Lomami, dans l’Ex-province du Kasaï Oriental,  s’est dit choqué par les conséquences néfastes liées au tabagisme enregistrées dans le monde, en Afrique et en République Démocratique du Congo.

Les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) renseignent qu’à lui seul le tabac tue plus de 7 millions de personnes chaque année, parmi lesquelles 10% de  morts causées par l’exposition à la fumée du tabac. Il a exprimé cette préoccupation à l’occasion d’une matinée scientifique organisée le weekend dernier à l’Hôtel Sultani, à Kinshasa, dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale Sans Tabac (JMST 2019), sous le thème : « Tabac et Santé Pulmonaire ».

Par ignorance

Se référant au thème de cette année 2019 « Tabac et Santé Pulmonaire », Dieudonné Mposhi a donné raison a un adage qui dit que « l’ignorance tue » en indiquant que des milliers de personnes qui se livrent à la consommation du tabac vivent jusque-là  dans l’ignorance totale,  parce qu’elles  ne maîtrisent pas les conséquences que cela cause dans le corps humain en général et  les poumons en particulier.

23 maladies liées au tabagisme tuent des milliers de fumeurs et tous ceux qui aspirent la fumée du tabac (fumeurs actifs et passifs) a indiqué l’élu de Lubao, qui en appelle à une grande sensibilisation de la population sur ce danger permanent qui la guette. Il a également appelé les fumeurs à une prise de conscience, car la fumée est préjudiciable à la santé.

Militer en faveur des bonnes lois

Choqué par le nombre de décès enregistrés dans le monde, en Afrique et en République Démocratique du Congo, Dieudonné Mposhi Tshibambe a lancé un appel à ses collègues députés à militer toujours en faveur de bonnes lois et de  mesures d’encadrement capables de  décourager le trafic et la consommation du tabac en République Démocratique du Congo. Il convient de souligner que le plaidoyer du parlementaire  vient s’ajouter à la loi relative à la lutte antitabac, menée avec succès par le député honoraire César Edumbedumbe.

Faut-il rappeler que la Journée internationale sans tabac est célébrée le 31 mai de chaque année.
En République Démocratique du Congo, plusieurs activités ont été organisées par le ministère de la Santé publique, dont la cérémonie officielle (journée scientifique) du samedi 06 juillet. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique que 80% des 1 milliard de fumeurs dans le monde vivent dans des pays en développement. Le problème de santé publique lié au tabagisme est encore aggravé par le manque de fonds pour financer des services essentiels tels que des soins de santé gratuits et complets pour tous les citoyens.

Par Thony Kambila

*

*

Monter

Login

Lost your password?