..."/>

Loin de se substituer à l’Etat congolais : La MONUSCO réhabilite l’axe routier reliant la RDC au Burundi

monusco

La Mission de l’organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo(MONUSCO) a lancé le mardi 7 mars dernier les travaux de réhabilitation du tronçon routier  entre le Burundi et la RD Congo à Uvira, au Sud-Kivu, a fait savoir Charles Antoine Bambara, directeur de l’information publique de la MONUSCO, au cours de la conférence de presse hebdomadaire de cette mission onusienne tenue hier mercredi 8 mars. Ces travaux ont été lancés par le Chef de Bureau de la MONUSCO /uvira et l’administrateur du territoire.

Selon  Bambara, les travaux de réhabilitation de cet axe routier vont durer 50 jours ouvrables et sont entièrement financés sur fonds propres de la MONUSCO. Ces travaux sont exécutés par la compagnie des ingénieurs chinois de la MONUSCO,  sous la supervision de l’Office des Routes(O.R).

En effet, le tronçon routier  qui relie le Burundi à la RDC au départ du Rond–point de Kavimvira à Uvira, au Sud-Kivu ne compte que 6 Km. Toutefois, son état de délabrement très avancé fait que pour parcourir cette petite distance en voiture ou moto, les usagers consomment jusque 30 minutes.

Cette route revet d’une importance  socioéconomique capitale  pour les opérateurs économiques de deux pays. Sans se substituer à l’état congolais, la MONUSCO a jugé bon de remettre à niveau cet axe routier comme elle en a fait partout depuis que la mission onusienne est au Congo.

Il faut noter qu’il y a un mois, le chef de la MONUSCO a remis aux autorités provinciales du Nord –Kivu plus de 8 km de routes réhabilitées à Goma, chef-lieu de la province. Il s’agit de l’avenue Corniche menant vers le quartier général de la MONUSCO, le boulevard Karisimbi au niveau de BDGL, l’axe Kanya muhanga et l’axe routier menant vers l’aéroport international de Goma.

En dehors des routes, la MONUSCO  a réhabilité certains aéroports du pays comme à Bunia, Dungu….A ce jour, la Mission onusienne réhabilite l’aéroport de Mavivi à Beni et assure la maintenance de quelques pistes d’aviation.

Par Godé Kalonji

*

*

Monter

Login

Lost your password?