..."/>

L’UNICEF va réintégrer 30.000 enfants du Kasaï à l’école avec l’appui des Américains et des Britanniques

unicef__

Un accord de coopération a été signé mercredi à Kinshasa entre le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) à travers  le Dr Giafranco Rotigliano, son représentant en RD Congo, l’agence américaine pour le développement international (USAID), représenté par Mme Natacha De Maccken, Directrice du bureau Education à l’USAID/RDC, et la Coopération britannique (UKaid), représenté par le Dr Robin Milton, chef de son bureau en RDC.

Cet accord porte sur un financement de 8.525.000 USD (huit millions cinq cent vingt-cinq mille dollars us) accordé à l’UNICEF par l’USAID et la Coopération britannique (UKaid) pour permettre à cette agence de l’ONU de garantir un accès inclusif à une éducation de qualité à 30.000 enfants dans les provinces du Kasaï Central et du Kasaï Oriental, qui ont été affectés par le conflit armé de 2016 et 2017 entre les milices se réclamant du chef traditionnel Kamuina Nsapu et les Forces armées et de sécurité.

L’accord signé mercredi prévoit la construction sur 59 sites scolaires de 354 salles de classes temporaires et semi permanentes conformes aux normes nationales et comprenant des infrastructures d’hygiène et d’assainissement dans les provinces du Kasaï Central et du Kasaï Oriental. Les écoles ciblées seront également équipées en mobiliers scolaires et en matériels didactiques.

Dans le cadre de l’accord de coopération entre l’UNICEF, l’USAID et la coopération britannique, il est aussi question d’assurer un meilleur suivi et une supervision pédagogique de qualité du personnel enseignant à travers la formation de 545 enseignants (30% de femmes) sur la méthodologie centrée sur l’enfant, l’environnement sûr et protecteur, l’approche communautaire, l’éducation à la paix et le soutien psychosocial.

Le programme  » ACCELERE !  » soutient les priorités du gouvernement congolais dans le secteur de l’éducation L’accord de coopération entre l’UNICEF, l’USAID et la coopération britannique signé mercredi s’inscrit dans le cadre du programme  » ACCLERE !  » qui est financé conjointement l’agence américaine pour le développement international et la Coopération britannique, en partenariat avec le gouvernement de la RDC.

Ce programme a été mis en place pour soutenir les priorités du gouvernement congolais dans le secteur de l’éducation, particulièrement l’enseignement primaire pour un montant de 180 millions de dollars us sur une période de 5 ans (2015-2020) dans 6 provinces de la RDC dans leur ancienne configuration :

Katanga ; Kasaï Occidental ; Kasaï Oriental ; Equateur ; Sud-Kivu ; Nord-Kivu. Compte tenu de la crise humanitaire au Kasaï, le programme  » ACCELERE ! « , dans sa 2ème phase de mise en œuvre, accordera une attention particulière à l’éducation des enfants dans les situations d’urgence dans cette région.

Le représentant de l’UNICEF en RDC a, à cette occasion, remercié les peuples américains et britanniques pour l’appui financier en faveur des enfants touchés par la crise au Kasaï. L’accord de coopération signé mercredi, a-t-il dit, répond à l’appel lancé par l’UNICEF au mois de mai 2018 dans le cadre de la présentation de son rapport intitulé  » Kasaï :

les enfants, premières victimes de la crise « . Il vient en appui, a-t-il affirmé, à la stratégie de réponse de l’éducation et de la protection mise en place par l’UNICEF au Kasaï.

Par Norbert Tambwe

*

*

Monter

Login

Lost your password?