..."/>

Lutte contre la violence dans le sport : La LISPED porte plainte à la FIFA et à la CAF contre les Egyptiens d’Al Masry

CAF et FIFA

Suite aux  actes  de vandalisme , de destruction  et de racisme  perpétrés par  les joueurs ainsi que les  membres du staff technique  de l’équipe Egyptienne  Al Masry  au Stade des Martyrs, le mercredi 24  octobre dernier,  lors de son match de football contre  l’AS V. Club de Kinshasa,  la Ligue Sportive pour la Promotion et la Défense  des droits de l’homme  (LISPED) vient de déposer une plainte  à la Fédération  Internationale de Football  Association  (FIFA)  et à la Confédération Africaine de Football  (CAF).

« Les incidents causés par les précités  constituent non seulement  les antivaleurs  sportives  mais aussi  des  violations  flagrantes  des droits de l’homme  dans le sport  que nous condamnons   avec la dernière énergie »,  a déploré   Me  Alain Makengo  Kikandu,  président  de la LISPED.

Séminaires sur la lutte  contre la violence  et le racisme dans le football

L’homme a recommandé  à la FIFA  d’instruire  la CAF d’initier  des séminaires sur la lutte  contre la violence  et le racisme dans le football, à travers les fédérations  nationales. Il a aussi recommandé d’inciter les  Nations Africaines  à utiliser le sport en général et le football  en particulier  comme vecteur d’union  ainsi que de cohabitation pacifique entre les peuples  Africains.

Loin de séparer,  le football unit les peuples  de divers horizons.  Tout en rappelant à la FIFA  que non contents  du résultat (0-4) du match  retour  de la demie finale   de la Coupe  de la Confédération africaine  de football  2018, contre l’AS V. Club  de Kinshasa , les  joueurs  (dossard  6, 5  et le gardien   remplaçant  d’Al Masry et certains membres du staff notamment  le Coach  Principal   Hassam  Hosam,  figure  emblématique   du football africain , se sont employés  à détruire les panneaux publicitaires, saccager les vestiaires , en casser les bancs   des réservistes , en posant des actes de racisme  et d’autres  gestes anti sportifs, notamment en  menaçant  de quitter   le terrain  après le 3ème but  de l’AS V. Club.

De ce qui précède, la LISPED  sollicite de la FIFA  et de la CAF  des sanctions exemplaires,   conformément  au Code Disciplinaire de la FIFA. Quand l’AS Rangers  a occasionné des  violences lors d’un championnat  de l’EUPFKIN, la FIFA était intervenue à l’époque  en   radiant  certains joueurs ,  a conclut me  Alain  Makengo  Kikandu.

Sanctions exemplaires

Saisissant l’opportunité, Me Makengo  organisateur  initiateur   de la 12ème  édition du  Tournoi   de football loisirs dénommée   « Justice  Loisirs -Spécial  Jubilé du Barreau  Congolais », dont la finale se tiendra le 16  novembre  prochain ,  opposera le Barreau  de Bandundu  à l’équipe de  la Cour  Constitutionnelle,  tandis que   le  Barreau  de la Gombe  en découdra avec celui de  Matete,  en match de classement.

Par Franck Ambangito

*

*

Monter

Login

Lost your password?