..."/>

Lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme : La note conceptuelle pour le financement du Fonds mondial en élaboration

Le ministre de la Santé, le Dr Eteni Longondo a procédé lundi  au lancement des travaux d’élaboration de la note conceptuelle pour le financement du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme pour l’exercice 2021-2023.

Profitant de la circonstance, le ministre de la Santé a convié les experts de son ministère à pouvoir soumettre une note conceptuelle de qualité, avant de souligner que le but est d’obtenir un financement du Fonds mondial  pour les trois prochaines années.  » La lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme a connu des avancées indéniables ces dernières années « , a déclaré le Dr Eteni. Ce résultat encourageant, a-t-il dit, montre qu’il est possible de mettre en place des interventions capables de réduire ces affections même dans un environnement difficile.

En lançant ces travaux, le numéro un de la Santé en RDC a fait savoir qu’il s’agit de s’assurer que les interventions sur les ressources humaines, le renforcement de la chaîne d’approvisionnement, le système national d’information sanitaire, la bonne gouvernance des infrastructures et équipements, la dynamique communautaire, les déchets biomédicaux, l’inspection et le contrôle sont planifiés pour soutenir les interventions spécifiques de lutte contre les maladies.

Dans son discours programme, a rappelé le ministre de la Santé, le chef de l’Etat a fixé la couverture sanitaire universelle comme une des priorités du gouvernement. C’est ainsi qu’il est d’avis qu’il faudra saisir l’ensemble des opportunités disponibles pour mettre en place des interventions de renforcement des piliers de système de santé qui sont des socles pour soutenir de manière durable et certaine la couverture sanitaire universelle.

Pour le secrétaire général à la Santé, Sylvain Yuma, la RDC compte gagner une somme de plus ou moins 640 millions de dollars américains auprès du Fonds mondial pour la période de 2021-2023.  » C’est une opportunité pour le pays de capter ce financement. Ainsi, il faut présenter un dossier consistant basé sur les vraies priorités du pays, tout en s’inscrivant dans la logique de la couverture sanitaire universelle « , a-t-il ajouté.

La subvention attendue concerne trois maladies, à savoir le Sida, la tuberculose et le paludisme, y compris le volet concernant le fonctionnement du système de santé. La proposition à élaborer sera soumise au bailleur de fonds au mois de mars prochain. En plus, la rédaction de la demande de financement fait suite à l’appel lancé par le Fonds mondial au pays pour le cycle 2021-2023.   

Par Tantia Sakata

*

*

Monter

Login

Lost your password?