..."/>

Masina : Curage tous azimuts du collecteur OKAPI

Pour prévenir les pluies qui commencent, les habitants des quartiers Nzuzi wa Mbombo et Boba, à Masina, jeunes et vieux, nettoient de fond en comble le caniveau nommé collecteur OKAPI. Les travaux ont commencé au niveau du pont Basango, au n°1de l’avenue Kahungu,  à côté de la paroisse catholique cœur Immaculé de Marie.

En regardant le caniveau, on a l’impression que c’est une rivière naturelle, au lieu d’un canal artificiel collectant les eaux de ménage venues de Masina, voire même de Kimbanseke, de N’Djili et d’un peu partout, d’où le nom de collecteur.  Toutefois les eaux sont encombrées de toues sortes d’ordures jetées par la population, suite au manque d’un système d’évacuation des déchets, dans une ville de quatorze à quinze millions d’habitants.

Ces eaux restent de ce fait stagnantes, remplissent le caniveau et le bouchant, si bien que lors de fortes pluies, les eaux de ruissellement ne savent pas y passer, elles attaquent les quartiers, inondant parcelles et maisons, occasionnant d’énormes dégâts tant matériels qu’humains.
Les gens ont pris qui une bèche, qui une houe, qui une brouette, qui une machette pour évacuer les immondices  qu’ils  entassent dans un premier temps au bord du collecteur.

Par après ils  les chargent dans des brouettes pour aller les jeter plus loin. Un travail harassant. L’ONGD/ASBL « Les amis de Kamba Bienvenu Apocalypse22 (A.K.B.A.22) », a volé au secours des volontaires en leur apportant une aide matérielle et morale. Cette action s’inscrit dans le cadre de l’objectif dit « Tshangu d’abord ».  Les responsables de ce  travail laissent entendre que l’opération se poursuivra tout au long de la saison des pluies.

Par Robert Kitama

*

*

Monter

Login

Lost your password?