..."/>

Matadi : 150 élèves gratifiés d’uniformes par la députée provinciale Valérie Malonda Nimi

La réussite de la gratuité de l’enseignement de base  mise en œuvre cette année scolaire sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo par le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo n’est pas le seul apanage du Gouvernement central, mais aussi pour tous les filles et fils du pays censés y apporter leur contribution à l’édifice.

C’est ce qui justifie le geste salutaire  et louable posé en faveur de 150 élèves de Matadi, garçons et filles confondues, tous admis cette année scolaire, édition 2019 – 2020, dans les différentes écoles primaires publiques fonctionnant dans cette ville portuaire, par l’honorable Valérie Malonda Nimi, députée provinciale élue de cette circonscription électorale qui les a gratifié avec des uniformes scolaires pimpant neufs.

La cérémonie de remise de ces uniformes aux élèves bénéficiaires, pour la plupart issus des familles à faible revenu, a eu lieu le jeudi 5 septembre 2019 devant l’Auberge  » du Roi  » située le long de la route Ango-Ango menant vers la frontière angolaise de Noqui, dans la commune de Matadi.

Cet acte de grande générosité posé par cette élue du peuple de Matadi a été salué  par de nombreux parents qui, pour la circonstance,  ont qualifié cette dernière de véritable  » Maman sociale « . Car, avec la remise de ces uniformes, elle a facilité tant soit peu la tâche à certains parents  qui, les années antérieures, éprouvaient d’énormes difficultés pour se les procurer. Ce don permet donc aux jeunes bénéficiaires d’aller aisément à l’école sans pour autant se faire beaucoup de soucis comme autrefois.

Pour l’honorable Valérie Malonda Nimi, l’ingénieuse idée d’accorder cette faveur à tous ces enfants vise à manifester sa reconnaissance à l’endroit de leurs parents qui, a-t-elle indiqué, l’avaient voté massivement lors des élections législatives de décembre 2018 ; mais aussi et surtout de les récompenser par le truchement de leurs progénitures devant devenir plus tard utiles à la nation congolaise et participer d’une manière ou d’une autre à son développement et ce, dans tous les domaines.

A noter que le souhait de nombreux habitants de  Matadi est de voir l’honorable Valérie Malonda Nimi faire le même geste à l’endroit des deux autres communes qui compose cette ville à savoir : Nzanza et Mvuzi.

Par Dieudonné Muaka Dimbi

*

*

Monter

Login

Lost your password?