..."/>

Matadi : Réhabilitation du tronçon entrée hôpital de Kinkanda – maternité provinciale : une nécessite impérieuse

Le tronçon-routier entre l’entrée principale de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda et la maternité provinciale (ex. Clinique) pose aujourd’hui de très sérieux problèmes aux camionneurs et à la population habitués de l’emprunter au jour le jour. Pour l’heure, atteindre la maternité provinciale par véhicule relève du parcours du  combattant.

Pour y parvenir, outre les piétons, les véhicules 4 X 4 et les taxis-motos qui  peuvent y accéder avec beaucoup d’acrobaties à partir de l’entrée principale dédit  hôpital, les voitures taxis et autres petits engins roulants, par contre, sont en effet obligés de contourner d’abord vers la route menant  vers le pont maréchal, avant de bifurquer sur la principale voie située en aval du parking de Kinzau-Vuete ; laquelle conduit vers  la maternité provinciale en passant par l’hôtel « Bilolo ».

Calvaire

Face à ce calvaire des taximen, qui n’a que trop duré et aux incessantes doléances aussi bien de la population que de nombreux agents sanitaires œuvrant à cette maternité d’Etat, Patty Nzuzi wa Makengedi, maire de la ville de Matadi, a décidé de se pencher sérieusement sur ce  problème.

A cet effet, l’homme a mis à la disposition de sa Brigade urbaine des travaux publics et infrastructures des moyens conséquents en vue de l’exécution, dans un premier temps et ce, sous la supervision de l’hôtel de ville de Matadi, des travaux d’évacuation des eaux usées, ainsi que des immondices étalés çà et là le long de cette route d’une grande importance, dans la mesure où elle relie l’hôpital provincial de référence de Kinkanda à la maternité provinciale.

Débutés depuis le mercredi 20 novembre dernier, ces travaux se déroulent à la satisfaction générale des habitants du chef-lieu de la province du Kongo Central qui, en plus, souhaitent  voir ce tronçon  être réhabilité de fond en comble. C’est-à-dire à partir de la principale entrée de l’hôpital de Kinkanda pour faire la jonction avec la route menant vers le pont Maréchal en passant notamment par l’hôtel Bilolo.

Coupée en deux

Ce qui, en à point douter, fera le bonheur non seulement des centaines de, chrétiens catholiques habitués à l’emprunter le jour comme la nuit  mais aussi et surtout de nombreux parents dont les enfants fréquentent au Complexe scolaire Mgr. Lubaki qui ont toujours encouragé de telles initiatives de développement de l’entité. Cette route a longtemps été abimée et coupée en deux parties par les eaux usées en provenance des quartiers périphériques et lesquelles stagnent dans la parcelle de l’église catholique de la paroisse Sacré-Cœur de Kinkanda dans la commune de Matadi.

Par Dieudonné Muaka Dimbi

*

*

Monter

Login

Lost your password?