..."/>

Matadi : des chantiers demeurent quant à son assainissement

Lundi 11 mars 2019, la Commission des Organisations de la Société Civile (OSC) locale a effectué une descente à l’hôtel de ville de Matadi, où elle a échangé avec Patty Nzuzi wa Makengedi, maire de cette importante ville portuaire de la République Démocratique du Congo.

                                              Il était en effet question de faire, à l’intention de l’autorité urbaine, non seulement le compte-rendu de la réunion de pré-évaluation des performances tenue par cette commission en date du 27 février dernier ; mais aussi et surtout d’attirer son attention sur le fait que trois des critères de performance liés à la réalisation des sous-projets retenus dans le budget 2018 n’ont jamais été atteints à ce jour.

Il s’agit notamment de la poursuite des travaux d’érection des ralentisseurs, communément appelés  » dos d’âne « , sur les avenues Tshela, dans la commune de Nzanza et Potopoto, dans la commune de Matadi, qualifiées toutes les deux à haut risque, au vu de leur fréquence de fréquentation, tant par les véhicules que par la population.  Et enfin, de la reprise des travaux de construction de l’annexe du bâtiment devant servir de bureaux en faveur de quelques services de la mairie de Matadi.

L’autorité urbaine, qui a prêté une oreille attentive à toutes ces préoccupations des organisations de la société civile locale, a promis de prendre dès lors les dispositions pratiques qui s’imposent pour arriver à y remédier au plus vite et ce, dans la mesure des possibilités de sa mairie.

Par ailleurs, s’agissant des observations et autres recommandations ayant trait au développement de la ville de Matadi, formulées par la Cour des comptes à l’endroit de la mairie, la Commission des organisations de la société civile de Matadi, qui n’en avait pas du tout la maitrise, a été cependant bien édifiée par l’autorité urbaine quant à leur mise en application.

A noter qu’au cours de cet échange qui s’était déroulé dans un climat de parfaite compréhension mutuelle, le maire de Matadi était assisté de son proche collaborateur Mbambi Masandi, Chef de bureau urbain en charge de la décentralisation et point focal des projets  » PDU  » à l’hôtel de ville de Matadi.

Par Dieudonné Muaka Dimbi

*

*

Monter

Login

Lost your password?