..."/>

Nord-Kivu : OLPA salue la libération d’un journaliste à Kiwanja

Olpa

Dans un communiqué daté du 3 mai 2019, date commémorative de la journée internationale de la liberté de presse, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) salue la libération d’un journaliste à Kiwanja, une cité située dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu. D’après OLPA, Kefa Kengete, journaliste de la Radio communautaire Ushiriki(RACOU) émettant à Kiwanja, a été remis en liberté  le 3 mai de cette année, après  avoir passé 24 heures en détention au cachot de Police Nationale Congolaise de Kiwanja.

L’organisation se félicite de constater que tous les effets du journaliste ont été restitués par  ses geôliers. Selon l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique , le journaliste Kefa Kengete avait  été interpellé le 2 mai courant par la PNC  de Kiwanja, alors qu’il se rendait au bureau de celle-ci pour vérifier une information sur un avis de recherche qui aurait été émis à son encontre par la Police  sur ordre de Justin Mukania, administrateur du territoire de Rutshuru.

Notre confrère a subit un interrogatoire serré pendant 20 minutes après que l’officier de la police judiciaire (OPJ) l’accuse d’outrage à l’autorité territoriale pour avoir publié dans un groupe wattsapp que les autorités de Kiwanja seraient impliquées  dans les vagues de kidnapping  de civils à Rutshuru.

Kefa Kengete a rejeté toutes ces accusations de la police, avant d’être placé en détention et soumis à de mauvais traitements , regrette l’organisation, qui condamne l’interpellation arbitraire  et les mauvais traitements subis par l’infortuné, au mépris des principes de la bonne administration de la justice et des instruments juridiques nationaux , régionaux et internationaux ratifiés par la RDC en matière de la liberté de la presse.

OLPA, qui a toujours  recommandé aux professionnels de la presse travaillant en République démocratique du Congo de respecter le Code d’éthique et de déontologie professionnelle ainsi que les lois du pays a totalisé le 3 mai 2019, date retenue par l’Assemblée Générale des Nations Unies pour commémorer la journée internationale de la liberté de la presse, son quinzième anniversaire d’existence.

C’est ainsi que  les membres du Comité exécutif de l’OLPA saluent l’abnégation de tous le personnel, chercheurs et correspondants de l’organisation disséminés à travers les 26 provinces de la RD Congo qui surveillent constamment le travail des médias et des journalistes sur le territoire national depuis 15 ans.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?