..."/>

Panier de la ménagère : Le franc congolais stabilisé, mais les prix sur les marchés toujours en hausse à Kinshasa

marche-centrale-zando

La dernière dépréciation du franc congolais a provoqué, depuis quelques jours, la flambée des prix des produits de première nécessité sur les différents marchés de la ville province de Kinshasa.

Une situation qui a semblé se stabiliser  après l’opération d’adjudication de la BCC (Banque centrale du Congo), qui a résolu le problème de la forte demande des devises étrangères sur le marché de change. Mais, alors que le taux du franc congolais a été stabilisé, les prix des produits de première nécessité ont toujours demeuré en hausse. Il s’git des denrées alimentaires comme le maïs, le riz, le sucre, les haricots, le fufu (cossettes de manioc), l’huile végétale et autres principaux aliments de base des populations de Kinshasa.

La ronde effectuée dans les marchés Gambela, de Matete, de Lemba et autre Zigida a relevé la réchauffe des prix de ces produits de première nécessité. Ce qui a mis en difficulté le panier de la ménagère. Des familles sont ainsi obligées de revoir la hausse les budgets affectés pour le marché.

Ainsi, les prix sur le marché relève que; le sac de farine (semoule) de 25 kg se négocie désormais à 25.000 Fc, alors que ce même produit, pour la même quantité, coûtait avant 22.000 FC. Le prix du bidon d’huile palme de 5 litre est passé de 5000Fc à 6000FC.

Le sac de riz de 25 kg coûte maintenant 26500Fc contre 23000Fc il y a peu.  Une mesurette (ou sakombi) de haricot est passé de 900Fc à 1200Fc, celle de sel de cuisine de 900Fc à 1100Fc.

Les autres produits sont les vivres frais, dont le carton de poisson (Mpiodi) coute 25.000Fc au lieu de 23.000FC, celui de poulet 35.000Fc au lieu de 27.000Fc, tout comme celui de poisson salé passe de 55.000Fc à 65.000Fc. Le carton de cuise 27.000Fc au lieu de 25.000Fc.

Par LKT

*

*

Monter

Login

Lost your password?