..."/>

Pour répondre favorablement aux attentes de la population en RDC : Le Sénat s’engage à traiter méticuleusement la question du budget de l’Etat

Alexis_Thambwe_Mwamba

La session ordinaire du mois de septembre du Sénat a été ouverte  lundi 16 septembre 2019 par le Président de cette chambre du parlement, M. Alexis Thambwe Muamba.  Cette session, selon ce dernier, présente un caractère particulier en ce qu’elle s’ouvre dans un contexte postélectoral, marqué par la tenue, le 30 décembre 2018, des élections pluralistes qui ont permis une alternance pacifique et civilisée au sommet de l’État.

Une alternance qui, affirme-t-il, a été une leçon de démocratie donnée par la RDC au monde.

Le Président de la Chambre haute a, par ailleurs, attiré l’attention des sénateurs sur le traitement du budget 2020. Pour lui, la question du budget de l’Etat est un sujet qui doit être traité méticuleusement pour mieux répondre aux attentes de la population.  La session de septembre, a expliqué le Président du Sénat, est essentiellement budgétaire car c’est au cours d’elle que l’Assemblée nationale et le Sénat votent le budget de l’État pour l’année à venir, budget qui permet au gouvernement de réaliser son programme d’actions.

« Le Premier ministre reviendra au Parlement pour présenter le budget 2020. J’attire votre attention sur le fait que l’adoption et même l’exécution du budget de l’État ne doivent plus être une simple formalité, un rituel annuel sans contenu et sans conséquences sur la vie des populations, mais plutôt une expression de leurs attentes », a souligné Alexis Thambwe Mwamba qui a également rappelé sa détermination à rester attaché à un Sénat ouvert, respectueux des droits et des libertés de chaque groupe.

Dans l’attente de la présentation du budget 2020 par le Premier ministre, le numéro un de la chambre haute du Parlement promet que le Sénat mettra toute la rigueur qui sied pour l’examiner et l’adopter en vue de conférer au gouvernement un budget à la hauteur de ses ambitions, en tenant compte des possibilités définies dans son plan d’actions, budget dont la bonne exécution permettra de satisfaire les fortes attentes exprimées par le peuple à l’occasion de l’alternance démocratique à la tête du pays.

Alexis Thambwe Mwamba a également salué la représentation des femmes au Sénat. « Je me réjouis d’avoir au total 23 sénatrices dans l’hémicycle, tout en souhaitant que leur nombre augmente de plus en plus dans l’avenir », a-t-il déclaré.
En effet, sur ses 109 membres, l’actuel Sénat compte notamment 13 sénateurs réélus dont deux femmes. 94 nouveaux élus sont entrés à la chambre haute du Parlement pour la première fois, dont 21 femmes.

Par Carroll Madiya

*

*

Monter

Login

Lost your password?