..."/>

Premier Forum national organisé avec l’appui de NED, NDH et World Movement for Democracy : Les jeunes congolais encouragés à s’impliquer dans le processus politique

La Ligue Congolaise pour la Paix, les Droits de l’Homme et les Elections (LICOPADEL) a encouragé, mercredi dernier, les jeunes congolais à s’impliquer massivement dans le processus politique en cours en République Démocratique du Congo. La LICOPADEL s’est ainsi exprimée à travers son directeur exécutif, Me Patrick Pindu-di-Lusanga, lors des travaux du Premier forum national sur la participation et l’implication des jeunes des milieux ruraux et périurbains dans le processus politique et démocratique, qu’elle a organisé du 4 au 5 septembre dans la salle des conférences de la paroisse catholique « Notre-Dame d’Afrique » à Lemba, une commune de la ville de Kinshasa. Selon Me Patrick Pindu-di-Lusanga, ces accises sont organisées pour évaluer la participation des jeunes des milieux ruraux et périurbains au processus politique « car, a-t-il enchaîné, beaucoup de lacunes ont été décelées dans l’organisation des élections de décembre 2018…

Le présent forum constitue l’occasion de faire comprendre aux jeunes qu’ils doivent jouer un rôle dans la révision de la loi sur l’organisation des élections, ainsi que la loi sur l’organisation et le fonctionnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), y compris dans le respect de la Constitution du 26 févier 2006… » Dans le même ordre d’idées, le président de la jeunesse de la LICOPADEL, Arzoni Ndala, a demandé  aux jeunes de faire un effort pour s’imprégner des matières exposées lors du forum et de les mettre en pratique. Il a annoncé la mise sur pied d’un comité de suivi des recommandations et résolutions permanentes du forum.

Enfin, Philippe Mangala, secrétaire exécutif de la LICOPADEL a rappelé que les travaux du Premier forum national auxquels ont participé 70 jeunes venus de plusieurs provinces de la RD Congo s’inscrivent, d’une part, dans le cadre du Programme citoyen d’éducation, de formation et de sensibilisation de la population à la démocratie, aux droits de l’homme, à la bonne gouvernance et aux élections et, d’autre part,  dans le cadre du Programme d’accompagnement et assistance judiciaire aux personnes vulnérables.

En outre, Philippe Mangala a expliqué que ce forum constitue un  cadre d’échange d’expériences et qu’il est axé sur le thème « Le rôle des jeunes pour la promotion et le respect des politiques démocratiques, les droits humains, la bonne gouvernance et l’état des droits en RD Congo ».  Les travaux du forum ont eu lieu avec l’appui des partenaires internationaux « National Endowment for democracy » (NED), « NDH » et « World Movement for Democracy ».

Par Marcel Tshishiku

*

*

Monter

Login

Lost your password?