..."/>

En prévision du prochain championnat national de football :La tripartite FECOFA-LINAFOOT-Dirigeants de clubs au pied du gouvernement national

FECOFA et LINAFOOT-Dirigeants de clubs

Vendredi 26 juillet dernier, une commission tripartite réunissant la Fédération congolaise de football association, la Ligue nationale de football et l’association de dirigeants des clubs de la RDC a obtenu une audience de Lisanga Bonganga, ministre intérimaire des Sports, à qui elle a soumis les difficultés d’ordre financier rencontrées dans l’organisation actuelle du championnat national dans les deux ligue existantes. Ce, à quelques jours du démarrage de la saison 2019-2020 annoncées pour le 15 août prochain.

Organiser le championnat national d’élite de football exige énormément des moyens pour la réussite de l’entreprise. Après l’avoir fait avec les moyens de bord pendant deux saisons, la commission de gestion de la Ligue nationale de football que dirige Me Bosco Mwehu Kofela et les dirigeants de clubs de première et deuxième ligues, à bout de souffle, se sont vu dans le devoir de s’en référer à l’autorité politique. D’autant plus que ces compétitions contribuent énormément à cimenter l’unité nationale en tant que phénomène de société indéniable.

Les doléances des ceux qui font que le football se joue de manière organisée au pays ont ainsi tournées autour de la question de la  contribution de l’Etat au nom duquel est entreprise la gestion de la pratique officielle de l’activité sportive dans tout le territoire national.
Devant l’absence d’une politique nationale de sponsoring du sport, les opérateurs sportifs dans le domaine du football buttent devant surtout des difficultés financières et de transport.

La RDC, pays aux dimensions continentales, ne possède que deux compagnies aériennes pour desservir ses 24 provinces au prix que tout le monde connait. La prise en charge du logement et de la restauration des officiels et des équipes constitue également une épine dans le pied de l’organisation. L’appui du gouvernement congolais dans la tenue du championnat national, comme sous d’autres cieux africains, allégerait la tâche de tous et permettrait surement d’élever son niveau au-dessus de la troisième place qu’elle occupe présentement sur le plan africain.
Dossier à suivre.

JC Lomboto

*

*

Monter

Login

Lost your password?