..."/>

Prise en charge des victimes de violences sexuelles et basées sur le genre : «One Stop Center» se veut une référence régionale

La Fondation Panzi a pris part aux assises de la Conférence Internationale sur la Région des Grands-lacs (CIRGL), tenues à Brazzaville, en République du Congo, sur l’état de mise en œuvre de la Déclaration de Kampala.
La délégation de la Fondation Panzi a été conduite par sa secrétaire exécutive de la Fondation Panzi, docteur Christine Amisi, qui a partagé son expérience dans la prise en charge holistique avec les autres parties prenantes, dont les experts venus de pays membres ainsi que les ministres du Genre et ceux de la Justice.
Les travaux se sont étalés sur quatre jours, dont trois réservés aux réunions d’experts, et le quatrième à la réunion ministérielle.

A l’occasion de la réunion ministérielle de Haut niveau, la secrétaire exécutive de la Fondation Panzi, Dr Christine Amisi, a fait un aperçu exhaustif de l’organisation de l’hôpital Général de Panzi ainsi que les quatre dimensions du modèle holistique de Panzi.

Avec un accent particulier sur l’intervention du pilier légal, et l’organisation des audiences foraines, au vu de l’aspect dissuasif et pédagogique qu’elles revêtent, l’auditoire a eu un moment pour débattre des différents apports de l’approche de Panzi dans la lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre.

Ainsi, les différents hommes d’Etats de la région ont soutenu que l’Etat congolais ne puisse pas croiser les bras, alors que le mal est en train de prendre de l’envol au sein de la société. «Malgré l’organisation des audiences foraines, l’Etat ne doit pas oublier ses responsabilités régaliennes à savoir la mise en place d’une politique solide de justice de proximité», ont recommandé les ministres du Genre et de la Justice conviés à ces assises. A cette occasion, les participants ont tenu à féliciter la Fondation Panzi pour son modèle de prise en charge holistique, actuellement reconnu comme une référence régionale pour la prise en charge des victimes de violences sexuelles.

Il sied de noter que la CIRGL recourt fréquemment à l’expertise de la Fondation Panzi pour la formation des formateurs sur la réplication du modèle holistique de cette structure hospitalière dans les 12 pays qui composent cette organisation sous-régionale.

Ces formations se tiennent à travers le Centre Régional de Formation sur la prévention et la répression de violences sexuelles et basées sur le genre dans la Grands-lacs (RTF). Elles sont basées sur approche qui combine  modèle «One Stop Center – Guichet Unique» et le modèle socio-écologique de prévention et de répression de violences sexuelles et basées sur le Genre.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?