..."/>

Remix de Mabele Elisi, « Eloko Oyo » : chapeau bas à Fally Ipupa

Fally Ipupa

Le chanteur congolais aux dimensions internationales, Fally Ipupa, vient de prouver à la face du monde sa dimension de grand artiste capable de s’adapter à tous les rythmes musicaux exploités dans le monde.
El Mara a lancé une chanson intitulée « Eloko Oyo », œuvre du regretté Mabele Elisi qu’il a choisi de remixer pour rendre hommage à ce grand esprit avec lequel il partage les mêmes origines.

« Eloko Oyo » est une chanson folklorique des années 2000 qui met en exergue les bienfaits de la musique. Fally a donc relayé le même message pour encourager tous ceux qui pratiquent cet art à persévérer jusqu’à ce qu’ils obtiendront gain de cause. La chanson fait tabac.

Elle est balancée dans toutes les boites de nuit et autres terrasses à travers la ville de Kinshasa, au point d’occuper le top du hit en République démocratique du Congo. Dans le clip illustrant la chanson, Dicap s’est habillé en mode traditionnelle (raphia), pieds nus, enduisant ainsi des scarifications sur son visage, exactement comme cela se passe au village.

Mais ce folklore est pimenté d’une dose de modernité pour rendre la chanson beaucoup plus agréable. Ce mélange culturel rend tout simplement l’œuvre parfaite vis-à-vis de nombreux fanatiques de l’artiste et autres amoureux de la bonne musique.

Il faut noter que plusieurs artistes musiciens congolais se sont déjà inspirés des œuvres de Mabele Elisi pour étoffer leurs chansons. Koffi Olomidé compte parmi ceux-là, de même que JB Mpiana ou Werrason. Une manière de démontrer que la richesse culturelle congolaise est incommensurable, et que tout le monde peut aller puiser dans la source pour s’en servir et aller de l’avant.

Si la musique malienne ou sénégalaise a percé les frontières, c’est grâce à sa pureté, de même que la musique sud-africaine.

Par LM

*

*

Monter

Login

Lost your password?