..."/>

Rentrée académique 2018-2019 : L’UCC déterminée à se battre pour l’excellence

UCC

L’Université Catholique du Congo (UCC) s’est fixée entre autres pour objectif de devenir, d’ici 2022, une référence de l’excellence en matière de formation et de recherche. Le Recteur de cette université, l’abbé Léonard Santedi Kinkupu, l’a souligné lundi 15 octobre 2018 lors de la cérémonie solennelle de la rentrée académiques 2018-2019.

Il a martelé sur le fait que son université s’est engagée à mobiliser, au cours de cette  année, des énergies de créativité et d’innovation afin de fournir une formation de plus haute qualité. Une formation qui, selon lui, va permettre  aux étudiants d’acquérir de solides bases intellectuelles, éthiques et spirituelles afin de penser et d’agir dans un monde complexe, interculturel et interconvictionnel. Cette ambition, précise le recteur de l’UCC, est exprimée dans son plan stratégique Lumen 22 qui se veut impulser des transformations positives pour la croissance de l’Eglise et le développement de la société.

L’UCC compte réaliser cette vision à travers cinq axes stratégiques. Lumen 22 met l’accent sur le professionnalisme, la qualité de l’enseignement et de la recherche. Elle insiste sur des partenariats de qualité, vise des services recommandés et enfin, la durabilité institutionnelle au-delà des actions à court terme.
L’établissement espère également commencer cette année les travaux de construction des homes universitaires pour les étudiantes.

Cette cérémonie de rentrée académique a été organisée en présence du chef de Missions de la Nonciature Apostolique en RDC, Monseigneur Ettore Balestrero, et de plusieurs autorités de la ville comme Mme Thérèse Olenga, Ministre provincial du Genre et de l’éducation à Kinshasa. Au nom du président de la Conférence épiscopale nationale du Congo, Cenco, qui est en même temps grand Chancelier de l’UCC, Marcel Utembi, le 2ème secrétaire général adjoint de la Cenco a exhorté le personnel de l’UCC à être un foyer de vertu et une université d’excellence en tout.

Réalisations de l’année académique 2017-2018

S’agissant des innovations de l’année dernière, Léonard Santedi a énuméré l’inauguration du nouveau bâtiment de l’UCC School of Management, les constructions au site de Mont-Ngafula où trois facultés et les masters de deux facultés fonctionnent déjà, l’instauration du prix « Eco-étudiants » ou « Eco-faculté », l’appui aux étudiants brillants mais dépourvus de moyens, le partenariat avec l’Ambassade de l’Italie et la relance du Centre de Médiation de Kinshasa (CEMEKIN).

Au cours de cette cérémonie, il a été organisé une conférence inaugurale qui a rappelé aux participants l’importance incontournable de l’éducation dans le développement des nations et la construction de la paix. Elle a été animée par l’UNESCO.

Une année de lutte

Signalons, par ailleurs que, la cérémonie solennelle de la rentrée académique 2018-2019 de l’UCC a été précédée d’une messe d’ouverture célébrée par le serviteur de Dieu Timothée Modika, Evêque de Kikwit et membre de la Cenco.

Ce dernier a placé l’année académique sous le signe de la patience dans la confiance et la réussite. Il a invité les étudiants à ne pas se laisser dépayser par les difficultés, mais plutôt à se battre pour la mise en valeur de leur connaissance en imitant la pédagogie de Dieu. Timothée Modika  a recommandé à l’UCC de poursuivre sa mission qui est celle de bâtir une nouvelle destinée pour l’Afrique. Il l’a invitée également à faire de la jeunesse congolaise des responsables pour l’Eglise et pour le pays.

Par Julie Muadi

*

*

Monter

Login

Lost your password?