..."/>

Selon Crispin Nlanda de CALCC : Etienne Tshisekedi était un modèle de laïc engagé

tshisekedi-eglise

Une délégation du Conseil de l’Apostolat de Laïcs Catholiques du Congo (CALCC), conduite par son président Crispin Nlanda, a signé, dimanche 26 février 2017, le registre des condoléances ouvert au siège de l’Union pour la démocratie et le progrès Social (UDPS), ouvert depuis le décès du Sphinx de Limete.

Pour Crispin Nlanda, Etienne Tshisekedi était un modèle d’engagement d’un laïc politique pour avoir d’abord été fidèle à ses engagements baptismaux et ensuite pour la détermination dans sa lutte pour la justice et l’état de droit.
Pour lui, Etienne Tshisekedi n’appartient pas seulement à l’UDPS, mais aussi à l’humanité toute entière.

A en croire Crispin Nlanda, le combat d’Etienne Tshisekedi n’était pas celui d’un individu ou d’un parti politique, mais plutôt de l’humanité.

« Malgré des moments difficiles, Etienne Tshisekedi est resté fidèle catholique et a permis aux Congolais de comprendre que celui qui est au pouvoir n’est pas un Dieu », a martelé Crispin Nlanda. Ce dernier estime que le sphinx de Limete a aidé les Congolais de se débarrasser de la peur.

Avant de se rendre au siège de l’UDPS pour signer le registre des condoléances, la délégation de CALCC a assisté à la messe à la paroisse St Dominique à Limete, afin de compatir avec les fidèles de cette église victime de profanation par des inciviques non autrement identifiés.

Crispin Nlanda était porteur d’un message de compassion aux fidèles catholiques dont les paroisses ont été attaquées.
Pour lui, profaner les lieux de culte c’est s’attaquer à Dieu.

A cette période de carême, le CALCC entend faire le monitoring de rapport des travaux du centre interdiocésain et exhorte les chrétiens catholiques de la RDC à accompagner les évêques membres de la Cenco dans leur mission de bons offices en vue d’épargner le pays de l’arbitraire pour la liberté et la dignité humaine.

Par Godé Kalonji

*

*

Monter

Login

Lost your password?