..."/>

La Société civile Forces vives de la RDC s’oppose à un autre dialogue politique

La  coordination provinciale de la Société civile Forces vives de la RDC ville de Kinshasa a, au cours  d’une séance citoyenne organisée le jeudi 19 avril 2018 à son siège, dans la commune de la Gombe, dit non à un autre dialogue politique tel que souhaité par certains acteurs politiques congolais.

La Société civile Forces vives de la RDC ville de Kinshasa soutient la tenue des élections, quelles que soient les conditions, pour mettre fin à la crise de légitimité que le dialogue avec un gouvernement de large d’union nationale.

Pour elle, les élections parfaites ni le fichier parfait  n’existent pas au monde.

Elle a, à cette occasion, procédé au lancement de la campagne d’éducation civique et de sensibilisation électorale de la population congolaise. Cette campagne, d’après Me Carlos Mupili, coordonateur provincial de la Société civile Forces vives de la RDC ville de Kinshasa, est essentiellement consacrée à la vulgarisation de la loi électorale, au  calendrier électoral ainsi que sur l’utilisation de la machine à voter.

S’agissant de la machine à voter, la Société civile Forces vives de la RDC ville de Kinshasa soutient cet outil qui, selon elle, répond aux contraintes financières et logistiques. C’est ainsi qu’un appel pressant a été lancé à la classe politique à éviter le débat politique sur la machine à voter, mais à relancer un débat technique qui exige une expertise avérée en informatique, soit en cyberdroit.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?