..."/>

Subornation de témoin : JP Bemba sera fixé le 17 septembre

Cour Pénale Internationale

Les choses se précisent  dans la seconde affaire de subornation des témoins dans laquelle le sénateur Jean-Pierre Bemba, Aimé Kilolo,  Narcisse Arido, Fidèle Babala  et  Mangenda avaient été accusés par le Bureau du Procureur en Chef de la Cour Pénale Internationale (CPI) d’atteinte à l’administration de la justice. La chambre d’appel de la CPI a confirmé les peines infligées à Babala et à Narcisse Arido qui sont désormais définitives mais elle a cependant annulé les peines prononcées à l’encontre de Jean-Pierre Bemba, Mangenda et Aimé Kilolo et a envoyé le dossier à la chambre de première instance VII pour une nouvelle décision  le 17 septembre prochain.

D’après un document de la CPI, la chambre de première instance VII organisera une audience publique au quartier général de la CPI à La Haye le 17 septembre 2018 en vue de rendre sa décision sur les peines à l’encontre de Jean-Pierre Bemba, Aimé Kilolo,  Narcisse Arido , Fidèle Babala  et  Jean-Jacques  Mangenda Kabongo dans cette affaire secondaire de subornation des temoins.

Pour rappel, le 8 juin 2018, la chambre d’Appel de la CPI a décidé, à la majorité des juges d’acquitter le sénateur Jean-Pierre Bemba des charges des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis par les troupes de la rébellion de Mouvement de Libération  du Congo(MLC) en RCA.
La décision de la chambre de première instance VII est très attendue en RDC où Jean-Pierre Bemba a été invalidé par la CENI à cause de cette affaire de subornation des témoins.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?