..."/>

Ville de Kinshasa : Pourquoi la préférence de la couleur jaune sur les véhicules de transport en commun ?

L’opération contrôle forcé des taxis communément appelés « Ketch » à Kinshasa a été lancée le 6 juin dernier à travers les grandes altères de la capitale congolaise, conformément à la décision prise par l’autorité urbaine et les responsables de la police provinciale.

Cette opération saluée par d’aucuns pour lutter contre la criminalité à Kinshasa continue à susciter beaucoup de débats dans le chef de la population kinoise qui s’interroge sur le choix de la couleur jaune dont tous les véhicules de transport en commun devraient être peints et non les couleurs du drapeau congolais comme l’on a toujours observé.

A cette question, il faut préciser pour identifier tous les véhicules de transport en commun, le ministère provincial des transports de Kinshasa avait déterminé le lundi 11 juin 2018  le modèle officiel auquel devraient se conformer les taxis en précisant que tous les véhicules de transport en commun soient  peints en jaune.

«Seul le jaune est la couleur réglementaire choisie par les autorités pour identifier tous les véhicules de transport en commun et non les couleurs du drapeau congolais comme on l’observe sur certains», avait déclaré Edmond Mondonga, directeur de cabinet du ministre provincial des transports en soulignant que les propriétaires des taxis achètent également une fiche d’identification au ministère des transports.

Pour éviter de tomber dans les pièges des contrôleurs, le président de l’Association des chauffeurs du Congo (ACCO),  a encouragé les propriétaires des taxis ainsi que les chauffeurs à se conformer à cette nouvelle mesure. «Ce n’est pas notre association qui a pris cette décision comme pensent certains, mais plutôt les autorités de la ville.

Ceux dont les véhicules sont peints autrement doivent se conformer au modèle officiel. Et ceux qui s’entêteront,  verront leurs véhicules mis en fourrière et paieront une amende de 50$ avant de les récupérer à la police», avait-il précisé.

Pour les autorités de la ville province de Kinshasa, la mesure d’uniformisation de la couleur jaune, modèle unique pour les voitures taxis vise à lutter contre la criminalité urbaine et des enlèvements devenus courants dans la capitale.

Les observateurs de leur côté estiment que les raisons avancées par les autorités de la ville de Kinshasa ne tiennent pas debout dans la mesure où le choix de la couleur jaune n’est pas significatif. Par contre, ils conseillent à ces autorités de renoncer à cette couleur en lieu et place de couleurs nationales comme on peut le remarquer sur les bus TRANSCO et autres.

Par Thony Kambila

*

*

Monter

Login

Lost your password?