..."/>

Vital Kamerhe invite les Congolais à rester chez-eux

kamerhe

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) demande aux Congolais de demeurer chez eux demain mardi 16 février. C’est Vital Kamerhe, président national de ce parti, qui l’a annoncé, lors d’une conférence hier dimanche 14 février.

Vital Kamerhe a prévenu  » Monsieur Kabila  » que le slogan  » yebela  » n’est autre chose qu’une mise en garde contre toute tentative de briguer un troisième mandat, qui serait anticonstitutionnel. L’homme s’exprimait à l’issue d’une conférence de presse s’étant déroulée sur l’avenue Croix rouge, dans la commune de Barumbu.

Kamerhe a demandé à l’actuel locataire du Palais de la Nation le respect du délai constitutionnel. Au pouvoir en place, il a exigé le consentement à l’alternance politique.

Le numéro un de l’UNC a rappelé que le 16 février 1992, plus de 2 million de Congolais avaient pris le courage de se lever, avec détermination, pour réclamer la réouverture de la Conférence Nationale Souveraine (CNS), espoir pour l’instauration de la démocratie et d’un Etat de droit au Zaïre d’alors.

Vital Kamerhe a souligné qu’ils avaient eu gain de cause. L’interdiction de la Conférence Nationale avait été levée et ses travaux se sont poursuivis. Il y a 10 ans, le 18 février 2006, la Constitution actuelle, consacrant une démocratie pluraliste, était promulguée.

Kamerhe a expliqué que le peuple congolais est appelé à se mobiliser pour lancer un sérieux avertissement à Kabila et à tous ceux qui sont tentés par la violation de la Constitution pour rester au pouvoir à vie.

A cet effet, le peuple est invité à rester à la maison, à ne pas aller au travail et à ne pas envoyer les enfants à l’école. Pour l’homme de l’UNC  » c’est donc un devoir sacré que de lutter, sans peur , pour que la démocratie, la sécurité et le développement s’y installent durablement « .

Par Julie Muadi

*

*

Monter

Login

Lost your password?