..."/>

Unité de l’Eglise Kimbanguiste: bientôt des marches pacifiques à Kinshasa

Des fidèles et autres sympathisants en Angola et à Kisangani, en RDC, ont été les premiers à donner le ton
Par A.F/CP

 

«Nous voulons protéger la notoriété universelle de l’Eglise  Kimbanguiste, plus question de séparation, un défi  qui  reste à  concrétiser  car les  trois enfants  du  Prophète Simon  Kimbangu  à savoir  Papa  Dialungana,  Papa  Kisolokele  et  Papa  Diangenda  ont  travaillé  en étroite  collaboration  pourquoi pas  nous  leur  descendance  composée   de trois  familles , leurs petits –fils… »   a déclaré  Papa  Christophe  Kisolokele Tusimbana   lors  d’une  adresse à  la jeunesse  kimbanguiste   qu’il considère  comme  une  armée  de  l’Eglise  face  à  cette préoccupation.

Cet  élan  a  été démontré  à travers  des   marches  pacifiques  organisées  le 4 août  dernier ,  à  l’occasion  de  la  célébration  de  la Journée   kimbanguiste , respectivement  à  Luanda  (en Angola)  et   dans  la  ville  de Kisangani  (province  de la Tshopo) . A Kinshasa, les préparatifs vont dans le même sens  en prévision de la commémoration du centenaire de l’Eglise Kimbanguiste devant intervenir le 6 avril 2021. Car, ce jour qui rappelle   la création officielle  de l’Eglise  de Jésus-Christ  sur la Terre  par son Envoyé  Spécial Simon  Kimbangu   coïncide avec le     début du Ministère  public  de son prophète, authentiquement  congolais .

Toutes ces démarches sont voulues en vue de  la réconciliation et pour l’unicité au sein de l’Eglise Kimbanguiste. De l’avis de plusieurs personnes, cette démarche est soutenue du fait de la nécessité de l’unicité au sein de cette structure qui doit rester « une et indivisible »,   selon  les vertus  traditionnelles   et enseignements  acquis  basés  sur  l’Amour,  le  pardon ,  la tolérance  et  le développement.

*

*

Monter

Login

Lost your password?