Type de recherche

A travers une correspondance datée du 12 août 2020 : Le ministère de l’Intérieur met fin au conflit de leadership au regroupement AFDC-A

A la une La Tempête des Tropiques Nation POLITIQUE

A travers une correspondance datée du 12 août 2020 : Le ministère de l’Intérieur met fin au conflit de leadership au regroupement AFDC-A

Partager

Par DMK

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, M. Gilbert Kankonde Malamba, vient de mettre un terme au conflit de leadership et d’usurpation qui régnait au sein du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo (Afdc-A), en reconnaissant le sénateur Bahati Lukwebo comme autorité statutaire dudit regroupement.

En effet, dans une correspondance accusant réception du communiqué officiel lui adressé le 19 juin dernier par l’Afdc-A relative à la confusion entretenue au sein de ce dernier par un groupe de dissidents, le ministre de l’Intérieur et Sécurité a tenu à rappeler, à ce sujet, le contenu des lettres datées du 22 juillet 2019 et du 14 octobre 2019 dont copies lui ont été d’ailleurs réservées par le Secrétaire général aux Relations avec les partis politiques. Ce, en réponse à la requête de Modeste Bahati, Président national statutaire du regroupement politique Afdc-A.

Dans sa lettre du 12 août 2020 accusant réception du communiqué officiel de ce regroupement, le ministre de l’Intérieur et Sécurité « appelle toutes les parties concernées au respect des correspondances susmentionnées, conformément à la Loi Ni 04/002 du 15 mars 2004, spécialement à son article 7 qui interdit le dédoublement des partis politiques en République Démocratique du Congo ».

Le Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité ajoute dans sa correspondance que  » la Loi No 04/002 du 15 mars 2004 constitue le fondement de tous les partis politiques dans notre pays et ne doit souffrir d’aucune obstruction dans son application ».

Par cette lettre adressée à Placide Mutabunga, président national ad intérim de l’Afdc-A, le VPM Gilbert Kankonde Malamba reconnait ainsi le sénateur Bahati Lukwebo comme le seul président national statutaire dudit regroupement politique.
Il sied de noter que la clarification ainsi apportée par le ministre ayant en charge l’Intérieur et la Sécurité intervient après que la Cour Constitutionnelle se soit déclarée incompétente pour se prononcer sur le conflit de leadership qui opposait le camp de Modeste Bahati aux dissidents conduits par Mme Nene Ilunga Nkulu.

La clarification apportée par le ministère de l’Intérieur et Sécurité vient ainsi mettre fin au dédoublement du regroupement politique Afdc-A. Aux dissidents d’en tirer donc les conséquences qui s’imposent.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *